Feu Vert change de main

|

BRÈVES C'est finalement CDC Capital Investissement, une filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, qui a pris le contrôle de l'enseigne de centres autos Feu Vert, et ce via la holding Cofidim.

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


NORAUTO

NORAUTO

100 000 € d’apport personnel

demande de documentation

CDC Capital Investissement détient désormais 66 % du capital de Cofidim, les autres 34 % restant aux mains du propriétaire historique de Feu Vert, le groupe Monnoyeur. Précisons que Cofidim possède aussi le fournisseur de pièces détachées et d'accessoires Impex, ainsi que l'enseigne Mondial Pare-Brise, qui réunit plus de 200 franchisés. Le réseau Feu Vert compte à ce jour environ 300 centres autos, dont 200 en franchise.

L'annonce de la prise de contrôle par CDC Capital Investissement met fin à un feuilleton entamé l'été dernier, avec le désengagement du groupe Casino qui détenait jusqu'alors 38 % de Feu Vert.

Se retrouvant seul au capital, le groupe Monnoyeur recherchait un nouveau partenaire et, début 2007, la presse avait évoqué avec insistance un possible rachat de Feu Vert par Speedy. Une alliance qui aurait fait écho au rapprochement de Midas et de Norauto, mais ne verra finalement pas le jour.

Le groupe Monnoyeur et son nouveau partenaire évoquent maintenant une volonté commune « de pérenniser et développer Feu Vert », et ce « notamment à l'international ».

Feu Vert est aujourd'hui présent dans trois pays européens (Espagne, Portugal et Pologne). En 2006, la holding Cofidim a réalisé un chiffre d'affaires de 576 millions d'euros.
Olivier Marbot

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message