FEU VERT, le champion français des centres auto

|

L'enseigne quadragénaire domine le marché des centres auto en France. Son succès repose sur une double culture de distributeur et de réparateur, orientée services.

Ces jours-ci, Feu vert revient en force sur les écrans publicitaires. Après Ramsès, le chat blanc totem des réclames de l'enseigne, les « imbattables de l'été » seront mis à l'honneur : des centaines d'offres exclusives sur de nombreux équipements et pièces auto, « jusqu'à deux fois moins chers que les réseaux constructeurs », promet le spécialiste. Qui sort donc l'artillerie lourde sur un marché de l'équipement et de la réparation automobile juteux (22 milliards d'euros par an), mais ultraconcurrentiel, où les réseaux constructeurs dominent encore, talonnés par les centres auto.

Feu vert en dates

  • 1972 Création du premier Feu vert.
  • 1979 Début de l'essor par la franchise. Ajout d'une activité d'atelier d'entretien auto.
  • Années 1980 Prise de participation du groupe Monnoyeur. Rachat du groupe Bertin (26 magasins) et des centres Auto Perf (groupe Cora). Débuts de l'internationalisation.
  • 1982 Le groupe compte 137 centres.
  • 1988 Le groupe Monnoyeur prend le contrôle de Feu vert.
  • 1990 Création de la filiale espagnole Feu vert Iberica.
  • 2007 Monnoyeur, propriétaire à 100% de l'enseigne, cède 66% à CDC Capital Investissement.
  • 2012 Nouveau concept de réparation et d'entretien rapide : Feu vert Services.

- Réactivité Sur ce dernier segment, Feu vert détient un quart de part de marché. La récompense d'une stratégie de réactivité constante dans ce réseau mêlant franchisés et intégrés, qui grandit sans coup férir depuis quarante ans, en mixant les recettes de la grande distribution (engagement sur les prix, lisibilité, profondeur de l'offre) et des spécialistes de la réparation auto (90 prestations mécaniques).

- Phénomène L'épopée débute en 1972 à Écully (69), banlieue Lyonnaise, dans la galerie commerciale d'un Carrefour. C'est là qu'André et Pierre Arcan ouvrent un magasin d'accessoires auto en libre-service, un phénomène de consommation en plein essor. Il est baptisé « Feu vert », comme la première chose que l'on aperçoit à un carrefour... Le magasin vise les moins de 35 ans et leur propose des linéaires colorés et riches en accessoires. Le succès est immédiat. Trois autres centres ouvrent l'année suivante, en région parisienne.

En chiffres

  • 664,7 M € Le CA HT sous enseignes en 2012
  • 310 Centres auto Feu vert (180 franchises)
  • 23 Feu vert Services en France
  • 83 Centres auto en Espagne, 8 au Portugal,*
  • 7 en Pologne
  • 6 200 collaborateurs
  • 5 000 références de pièces de rechange auto

    Source : Feu vert

- Grandes surfaces L'enseigne garde les gènes de son implantation originelle en s'installant près des grandes surfaces. Un phénomène amplifié par la reprise des réseaux de réparation auto de Cora ou Carrefour. En 1979, le concept évolue avec le premier centre auto offrant un atelier. Autre innovation : la transparence des prix, donnés avant toute intervention. Les magasins sont ouverts le samedi, sans rendez-vous. La mise en place des franchises, en 1983, entretient l'élan.

- Image forte En 1989, le groupe change de mains : Monnoyeur acquiert 100% du capital. L'internationalisation commence en Espagne dès 1990. L'aventure continue en 2007, lorsque CDC Capital Investissement devient actionnaire majoritaire. Dans un marché toujours plus difficile, où les distributeurs comme Leclerc font surface, Feu vert bénéficie d'une image forte. Un prérequis nécessaire pour imposer sa « patte de l'expert » sur les segments de croissance des prestations d'entretien préservant la garantie constructeur, longtemps réservée aux constructeurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2283

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message