Feu Vert se réorganise pour mieux se tourner vers l'Europe

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le LBO de Feu Vert vient de refinancer sa dette et se dote désormais d'une organisation Europe. Ces opérations doivent permettre à l'enseigne d'accélérer sa transformation vers le digital et également de se rendre "sexy" aux yeux d'un futur fond d'investissement... 

Le Groupe Feu Vert a réalisé un CA sous	enseignes de 651 millions d'euros HT en 2014.
Le Groupe Feu Vert a réalisé un CA sous enseignes de 651 millions d'euros HT en 2014.© Feu Vert

La rédaction vous conseille

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


FEU VERT SERVICES

FEU VERT SERVICES

70 000 € d’apport personnel

demande de documentation
Le réseau Feu Vert se compose de 450 centres, et appartient depuis 2007 au fonds d’investissement Qualium (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignation), au Groupe Monnoyeur et au management. L'entreprise vient de réaliser un refinancement de sa dette, une opération prévue dans son cadre juridique et financier. Et le LBO repart à nouveau avec Qualium en fonds d'investissements pour de nouveaux projets, bien qu'un changement de fonds reste toujours d'actualité au sein du groupe...
 
En effet, ce refinancement permet à Feu Vert de monter un business plan ambitieux (expansion en Europe et digitalisation du groupe) et ainsi de se rendre hautement désirable aux yeux de futurs investisseurs. Pour Pascal Announ, directeur financier et membre du directoire du groupe Financière Cofidim, "ce refinancement témoigne de la confiance d’acteurs financiers de premier plan dans notre projet et de leur volonté de s’y associer. Nous disposons de ressources financières à moyen et long terme, solides nous donnant les moyens de nos ambitions ainsi que la possibilité, le cas échéant, de saisir des opportunités d’acquisitions ciblées pour nous permettre d’accélérer notre développement." 
 
Feu Vert veut une direction Europe pour plus de synergies 
 
Après la création d'une centrale d'achat internationale en novembre dernier, Feu Vert tourne un peu plus son organisation vers l'Europe en se dotant d'un management transversal à l'Europe. "Nous sommes sur un marché très convoité qui nécessite pour réussir, une totale convergence des moyens sur tous les plans : marketing, commercial, supply chain, digital et opérationnel terrain, explique Bernard Perreau, président du directoire du groupe. Dans cet environnement qui exige réactivité et souplesse, il était essentiel de reconsidérer notre organisation et notre mode de management pour être plus proche du terrain et de nos clients.
 
Ainsi, Ricardo Lopez-Francos, directeur général Feu Vert International et membre du directoire, conserve la gestion des réseaux espagnol, portugais et polonais, et il sera également chargé de développer le concept Feu Vert dans d’autres pays. L'enseigne compte beaucoup sur son concept Feu Vert Services pour un développement en succursale et en franchise (notamment master franchise). Bruno Crocheton prend la direction groupe du nouveau Service Technique dont l’objectif est d’enrichir le savoir-faire de l’enseigne et de développer les nouvelles prestations et services auprès des réseaux. Le véhicule connecté représente un nouveau défi pour le centre-auto.
 
Bertrand Descours qui avait jusque là la responsabilité des achats et du marketing de l’offre en France prend la direction du marketing de l’offre Europe et de la centrale d’achat à Genève. Quant à Jésus Alvarez, DRH de Feu Vert Espagne, il devient DRH du groupe et reste basé en Espagne. 
 
Du côté des transfuge, Régis Taillandier, après une longue expérience de directeur financier au sein du groupe Casino, prend la direction financière du Groupe Feu Vert. Il rendra compte à Pascal Announ, DAF de Financière Cofidim. Jean-Philippe Hénaff, précédemment directeur du e-commerce chez Toupargel, prend la direction de la communication et du marketing client. Il aura pour objectif de digitaliser le concept au niveau européen. Enfin, Denis Berthier, auparavant directeur organisation et projet d’intégration de Brossette (Groupe Saint Gobain) intègre le groupe pour créer la direction de la supply chain. 
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA