Fin de la grève chez Pimkie

|
Pimkie

Le conflit social s'est éteint ce matin chez Pimkie, l'enseigne d'habillement féminin de l'Association Familiale Mulliez, après un accord entre la direction et les syndicats prévoyant une indemnité de 20 000 euros par salarié licencié auxquels s'ajoutent 1000 euros par année d'ancienneté, en plus de l'indemnité conventionnelle de licenciement. L'accord prévoit également diverses mesures pour les salariés les plus âgés, ainsi que 10 000 euros d'aide pour tout projet de création d'entreprise. Il décide enfin la reprise immédiate du travail dans les sites touchés, situés à Neuville en Ferrain et Wasquehal (Nord). "Je me réjouis de cet accord car il nous permet de conduire cette réorganisation déterminante pour l'avenir et la pérennité de Pimkie, reconquérir les clients et nous adapter à la nouvelle donne du marché du textile", a indiqué, dans un communiqué, Eric Vandendriessche, directeur général de Pimkie, dans un communiqué. Et dans l'immédiat, l'arrêt de la grève lève in extrémis l'hypothèque sur l'approvisionnement des magasins de l'enseigne, alors que les soldes démarrent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter