Fin des sacs plastique : les Français vont-ils vraiment changer leurs habitudes d’achat? [sondage]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

SONDAGE Les sacs plastique à usage unique en caisse seront  interdits le 1er juillet 2016. Qu’en pensent les consommateurs ? Cela va-t-il avoir des conséquences sur leurs modes d’achats ? Quelques jours avant la date officielle, LSA et Toluna ont sondé les Français. Verdict.

L’interdiction des sacs plastique à usage unique sera généralisée à tous les rayons à partir de janvier 2017.
L’interdiction des sacs plastique à usage unique sera généralisée à tous les rayons à partir de janvier 2017.

La rédaction vous conseille

87% des Français sont d’accord pour réduire l’utilisation des sacs plastique pour protéger l’environnement. Dans ce contexte, l’interdiction des sacs plastique à usage unique en caisse, gratuits ou payants, à partir du 1er juillet 2016 rencontre 82,8% d’avis favorables, contre 15,1% d’opinions défavorables (2% sans opinion)*.  "Plus de 8 Français sur 10 sont d’accord avec la prochaine mesure sur les sacs plastique  du 1er juillet 2016, d’autant que leurs magasins ont déjà largement anticipé l’interdiction des sacs jetables en caisse", Philippe Guilbert, directeur général Toluna.
Quelques jours avant l’interdiction officielle, 73,7% des Français trouvent encore des sacs plastique gratuits dans leur magasin alimentaire, principalement aux rayons fruits et légumes (66,4% des cas), viande/poisson (22%) et fromage (10,2%), mais seulement 9,5% en trouvent aux caisses principales. 

Près de 3 Français sur 10 contre l’interdiction totale
L’interdiction généralisée dans tous les rayons à partir de janvier 2017 suscite 71,3% d’avis positifs, contre 27,1% d’avis négatifs (1,7% sans opinion). "Cette interdiction totale convainc un peu moins (…) et notamment les femmes un peu plus gênées pour les achats à la pesée", indique Philippe Guilbert. Conséquence : 71,2% des consommateurs pensent venir avec leurs sacs et chariots, 35,4% utiliseront les sacs gratuits encore disponibles (papier, tissu…) et 23,9%  achèteront des sacs réutilisables. " 76% des femmes pensent s’y adapter en venant avec leurs sacs et chariots, contre seulement 66% des hommes. Les hommes et les seniors espèrent trouver des sacs biodégradables gratuits", détailles Philippe Guilbert.

Pas de révolution des modes d’achats… pour le moment
Et de conclure : "Peu de consommateurs pensent pour l’instant changer leurs modes d’achat : seulement 8% indiquent vouloir prendre davantage de produits déjà emballés, et 4% se faire livrer davantage. Il sera intéressant de voir si ces interdictions ont effectivement un impact sur les drives et les services de livraison. Le nouveau service Amazon Prime Now, lancé à Paris jeudi 16 juin, peut ainsi apparaître encore plus attractif aux réfractaires des courses. Les Franciliens sont en effet un peu moins ‘emballés’ par l’interdiction des sacs jetables, et seront peut-être ainsi incités à commander davantage en ligne."

*Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par Internet en France le 15 juin 2016 auprès d’un échantillon de 1508 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA