Findus devient leader des surgelés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

vente - Dans un secteur qui retrouve des couleurs, la marque affiche un chiffre d'affaires et une part de marché en forte croissance.

Des ventes en hausse de 27 % au 30 septembre, à 235 millions d'euros, une part de marché en croissance de près de 2 points depuis 2005... Matthieu Lambeaux, directeur général de Findus France, s'enthousiasme : « Nous avons pris la tête du marché des surgelés. » Damant le pion à Nestlé tous segments confondus, avec 7,7 % du marché en valeur sur douze mois au 2 décembre 2007, contre 6,9 % à son rival, le spécialiste des surgelés s'affirme comme le huitième contributeur à la croissance des produits de grande consommation en hypermarchés et en supermarchés. De janvier à fin novembre, il a généré un chiffre d'affaires additionnel de 27,6 millions d'euros, selon Iri. Mieux que Danone !

Plats cuisinés en forme

La bataille s'accélère plus particulièrement sur les plats cuisinés. Avec une part de marché valeur de 7,7 % dans cette catégorie de produits, Findus reste en troisième position, derrière Marie (11 %) et Maggi (Nestlé), toujours en tête (22,4 %). Cependant, la filiale française du fonds d'investissement Capvest affiche une croissance annuelle de 26,7 % de ses ventes arrêtée au 2 décembre, quand Maggi et Marie reculent respectivement de 15,2 % et de 6,9 %. Chez Nestlé, cette évolution s'explique par une politique de concentration sur certains produits élaborés, comme les poissons en sauce et les plats familiaux en sachet. « Mais nous avons aussi perdu des clients », reconnaît Florence Frappat, directrice du marketing de Nestlé Surgelés. Sur décembre, Findus, à 12,1 %, se paye même le luxe de détrôner Marie (10,6 %).

Ces performances s'inscrivent dans un marché qui gagne 5 % en valeur et 2,3 % en volume. « Ces dernières années, les grandes enseignes, remettant à plat leur assortiment, ont poussé les industriels du grand froid à jouer la complémentarité avec l'offre MDD. Le marché, animé par des innovations et des produits plus qualitatifs, s'en trouve aujourd'hui valorisé », juge un observateur.

Findus s'est engagé dans cette dynamique, mais il n'est pas le seul . Marie groupe Uniq récolte aussi les fruits de sa politique de relance. À 10,4 % en valeur, sa part de marché est stabilisée sur les plats élaborés et progresse sur certaines catégories, comme les plats cuisinés familiaux en sachet (+ 2,5 %) et les pizzas (+ 0,7 %).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2027

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA