Findus passe au « 100 % sans » pour ses plats cuisinés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le passage à des recettes plus « naturelles » marque une étape importante du développement de Findus dans les plats cuisinés surgelés. Il fera l’objet d’une forte campagne de publicité à la rentrée et d’une évolution de son slogan historique.

Publicité Findus 2012
Publicité Findus 2012

Chassez le naturel, il revient au galop. La marque de surgelés Findus déploiera, de janvier à avril 2012, une grande campagne de publicité pour ses plats cuisinés surgelés, d’abord en presse puis à la télévision. A cette occasion, son slogan culte, « Heureusement il y a Findus » va, après trente ans de bons et loyaux services, se transformer  en « Naturellement il y a Findus »… Un tournant pour la marque, qui entend ainsi mettre en avant son nouvel engagement vis-à-vis des consommateurs : « 100 % des produits Findus sont cuisinés sans colorant, sans conservateur, sans huile de palme », indique la publicité, une promesse réaffirmée sous forme de logo bien visible sur les emballages des produits et que l’on peut d’ores et déjà découvrir sur le site internet de la marque.

Ainsi, Findus entend rassurer les consommateurs dont 51 % trouvent que les plats cuisinés sont « trop industriels », les deux-tiers se disant « inquiets des additifs et des conservateurs », selon une étude Consopole de mars 2010 citée par Carole Nobilé, la directrice marketing de la marque, au cours d’une conférence de presse tenue ce 13 décembre à Paris. Mettre en musique cette stratégie « 100 % sans », n’a toutefois pas été une sinécure. Findus a mené trois ans de travail sur ses produits et deux années d’études consommateurs. Toutes les recettes ont été passées au crible. Quant aux études consommateurs, une question clé était de trouver l’expression la plus compréhensible et crédible aux yeux de ces derniers. « Nous pensions mettre en avant le 100 % naturel mais la notion est un peu floue et risquait de créer la suspicion », explique Matthieu Lambeaux, directeur général France de Findus. Finalement, le « claim » retenu, très concret, requiert l’adhésion de 48 % des consommateurs.

Relativement neuf sur le marché des plats cuisinés, Findus entend y mener une montée en gamme comparable à celle qu’il a réalisée dans les  surgelés de poissons. Sur ce segment, sa politique de « pêche responsable » a en effet permis de détacher la marque par rapport à sa concurrence en termes d'image et de qualité. Une stratégie qui porte ses fruits. La part de marché de Findus est en progrès : elle a atteint, selon les chiffres communiqués par la marque, 8,6 % sur le dernier trimestre arrêté fin octobre, contre 5,6 % pour Nestlé et 5,1 % pour Charal, le numéro trois. Le chiffre d’affaires de Findus France, 210 millions d’euros prévus en 2011 après 195 millions d’euros en 2011, augmente d’environ 7 % chaque année depuis cinq ans. Sans plus de précision, Mathieu Lambeaux, admet cependant que la rentabilité de l’entreprise s’est légèrement tassée en 2011, du fait de l’augmentation des prix d’achat du poisson, non entièrement répercutés sur les prix de vente à la distribution, et de marges plus basses dans le secteur des plats cuisinés. Sur ce segment, « l’enjeu pour nous, c’est la valorisation », conclut Matthieu Lambeaux, qui annoncera début 2012 une salve de nouveautés répondant à cet objectif. Par ailleurs, le directeur général de Findus France, qui est aussi président de Findus Europe du Sud, se refuse à tout commentaire concernant la suspension du processus de vente du groupe, renvoyant sur ce sujet à son actionnaire, Lion Capital.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA