Fintech : Stripe lève 245 millions de dollars et double sa valorisation à 20 milliards

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La société américaine Stripe, spécialisée dans les paiements en ligne, a réussi un tour de table de 245 millions de dollars, ce qui porte sa valorisation à 20 milliards de dollars, un montant proche de la capitalisation de son concurrent Adyen.

Man's hand entering data using laptop while holding a credit card in the other hand
Man's hand entering data using laptop while holding a credit card in the other hand© Vladimir Gerasimov - Fotolia

Financer l’expansion à l’international, notamment en Asie, et développer les services autour de sa solution de paiement sont les deux objectifs de la nouvelle levée de fonds réalisée par Stripe. L’entreprise américaine, qui a annoncé le 27 septembre avoir levé 245 millions de dollars (soit 209 millions d’euros) auprès de Tiger Global, DST Global et de son partenaire historique Sequoia, est désormais valorisée à 20 milliards de dollars (17 milliards d'euros), soit presque autant que son concurrent néerlandais Adyen, introduit en bourse en juin dernier, à 19,5 milliards d'euros. Stripe précise que cet argent frais va notamment servir au financement d’un hub d'ingénieurs à Singapour pour répondre aux besoins spécifiques de ses clients asiatiques, quelques mois après les partenariats noués avec les fournisseurs chinois de services de paiement en ligne Alipay et WeChat Pay. "Seulement 3% du commerce mondial a lieu en ligne aujourd'hui. Ce marché devrait atteindre 4 000 milliards de dollars d'ici 2020 notamment porté par l'afflux de plus de 500 millions de consommateurs en Asie du Sud-Est et en Inde qui accéderont à Internet au cours des trois prochaines années", explique la société basée à San Francisco.

Stripe à la conquête des grands comptes

Fondée par les frères irlandais John et Patrick Collison en 2010, Stripe propose une solution full service en Saas. Elle édite des modules permettant à ses clients d’ajouter rapidement une brique de paiement en ligne par carte bancaire, ainsi qu’un ensemble de services comme le transfert d'argent et la détection de fraude. La pépite, qui à ses débuts s’est concentrée sur les start-up, a su convaincre Google, Uber, Twitter, Salesforce ou encore Spotify et va prochainement développer une offre premium pour ses grands comptes. "Alors que les entreprises cherchent à se réinventer rapidement par le biais d'initiatives de transformation numérique, et que les entreprises technologiques en forte croissance deviennent de grandes entreprises à part entière, Stripe commence à s'adresser à un public plus établi", précise la société.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA