Fleury-Michon annonce un plan de redressement

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans un contexte difficile, Fleury-Michon renforce ses différentes gammes de produits et annonce une série de mesures. D’ici au mois d’avril 2009, le positionnement de l’ensemble de gammes de plats cuisinés sera revu et en particulier l’offre cœur de marché qui souffre le plus du ralentissement de la consommation. « Nous allons travailler soit à l’amélioration de nos recettes, soit envisager une baisse du coût de nos produits », a déclaré Hervé Dufoix, directeur marketing pour la partie traiteur de Fleury-Michon. La gamme 1er prix Sur Le Pouce qui, depuis le début de l’année s’est étoffée de 4 références supplémentaires va faire réapparaître sur ses packagings un sticker « prix éco ». L’offre traiteur s’enrichit de plusieurs recettes faisant référence à la cuisine de bistrot et « au fait maison ». La liste des ingrédients sera prochainement détaillée sur toute la face arrière des packs, à la façon d’une recette de cuisine. Pour la partie charcuterie, Fleury-Michon annonce le lifting de plusieurs gammes et le lancement d’une référence de rôti de porc bio. Dans un contexte difficile – son résultat net consolidé est fortement dégradé pour le premier semestre 2008 à 1,7 M€ contre 6,9 au premier semestre 2007-, la société vendéenne est obligée de reporter à la fin de l’année 2009 la mise en route de la nouvelle usine de Cambrai. Prévue initialement à la fin de cette année, cette usine est dédiée la production de plats cuisinés pour la GMS et également pour le catering aérien.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA