Flipkart lève 1,4 milliard de dollars auprès d'eBay, Microsoft et Tencent

|

La place de marché indienne, qui porte ainsi sa valorisation à 11,3 milliards de dollars, s'entoure de poids lourds pour accélérer son développement et pour intensifier sa résistance face à la montée d'Amazon en Inde.

Sachin et Binny Bansal, co-fondateurs de Flipkart
Sachin et Binny Bansal, co-fondateurs de Flipkart

Flipkart n'a pas l'intention pas se laisser damer le pion par Amazon sur le marché indien. L’e-commerçant vient de boucler une nouvelle levée de fonds record d’1,4 milliard de dollars grâce à la participation d’investisseurs de haut rang que sont le groupe chinois des télécoms Tencent, et les américains Microsoft et eBay. Leur contribution respective s’élèverait à 700 millions de dollars pour Tencent, 200 millions pour Microsoft et eBay aurait investi pour sa part 500 millions, lui cédant dans la foulée ses activités en Inde. Toutefois, Flipkart précise sur son site qu’eBay continuera à opérer ses activités de manière indépendante au sein du groupe. Les deux entreprises ont également signé un accord exclusif portant sur des échanges cross-border, permettant aux clients de Flipkart d’accéder à l’inventaire global de produits d’eBay, et aux clients de ce dernier d’accéder aux produits vendus par les marchands partenaires de Flipkart, leur ouvrant ainsi une fenêtre sur le marché mondial. L’opération par ailleurs, permet de valoriser Flipkart 11,6 milliards dollars 

Amazon prévoit d'investir 3 milliards sur le marché indien

Les fondateurs de Flipkart, Sachin Bansal et Binny Bansal justifient le choix de ces investisseurs sur la base de « leur longue histoire, de leur dimension pionnière sur leurs industries respectives, et de leur expertise unique et des idées qu’elles peuvent apporter à Flipkart », précisant par ailleurs que cette transaction « réaffirme notre détermination à accélérer la transformation du commerce en Inde grâce à la technologie ». Si l’univers concurrentiel de l’e-commerce indien s’est durci dernièrement, c’est surtout Amazon qui a intensifié sa présence dans le pays de Gandhi, Jeff Bezos ayant en effet annoncé au mois de juin son intention d’investir 3 milliards de dollars pour accélérer son développement en Inde. En s’entourant de mastodontes de l’industrie de la tech, Flipkart peut espérer avoir les armes pour résister à l’ascension d’Amazon dans le pays, qui compte bien tenter d’y appliquer la recette qui a jusqu’à présent participé à son succès en occident.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message