Flottements autour des soldes flottants

|

Encore quinze jours de suspens ! Le rapport sur les soldes flottants, commandé à l'Institut français de la Mode (IFM) et au Credoc par Hervé Novelli, n'a finalement pas été remis au Secrétaire d'Etat au Commerce comme prévu aujourd'hui. Il ne devrait être publié que dans deux semaines. Ce rapport doit orienter les pouvoirs publics sur le futur sort des deux semaines de soldes flottants, mis en place en 2008 par Loi de modernisation de l'économie, et assez controversés depuis. Parmi les critiques concernant ce dispositif, reviennent essentiellement un problème de lisibilité pour les consommateurs et une efficacité non démontrée. Ainsi, une partie des commerçants jugent qu'il ne génère pas de chiffres d'affaires supplémentaires. Figurent parmi ses opposants la Fédération nationale de l'habillement et le Conseil du commerce de France. En revanche, la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) est favorable à son maintien. Verdict vers le 15 novembre. Selon le Journal du Dimanche du 31 octobre, le rapport préconiserait l'abandon pure et simple du dispositif.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations