Fnac Darty se fait distributeur… de véhicules électriques

|

Le groupe Fnac Darty s’associe à Citroën pour distribuer, sur les sites de ses enseignes et à travers une trentaine de corners en magasins, le nouveau véhicule 100% électrique de la marque aux chevrons, baptisé Ami.

Ami, le véhicule électrique, sans permis et ultra-compact de Citroën, sera distribué par Fnac Darty.
Ami, le véhicule électrique, sans permis et ultra-compact de Citroën, sera distribué par Fnac Darty.

Fnac Darty se fait distributeur… de véhicules électriques. Via un partenariat avec Citroën, Fnac Darty distribuera Ami, le nouveau véhicule électrique proposé par la marque aux chevrons. Ce sera chose faite à compter du mois de mars 2020, sur les sites internet des enseignes, puis en juin dans une trentaine de corners d’une dizaine de mètres carrés installés aussi bien dans des magasins Fnac que Darty.

Sans permis et ultra-compact avec ses 2,41 mètres de long, Ami est un véhicule un peu particulier, œuvrant tout à la fois sur le marché de la mobilité urbaine et sur celui de l’automobile au sens plus classique. Avec même peut-être un prisme plus urbain qu’autre chose… « Nous inventons avec Ami le nouveau SUV, pour silent urban vehicle », déclare d’ailleurs Laurence Hansen, directrice produit et stratégie de Citroën, sur la scène de La Défense Arena, où se déroulait la présentation officielle.

Les enjeux pour Fnac Darty et pour Citroën

De quoi ainsi légitimer Fnac Darty comme distributeur d’un tel produit ? C’est le pari que fait en tout cas Enrique Martinez, directeur général de Fnac Darty : « Nous sommes toujours ouverts aux nouvelles opportunités de marché et prêts à élargir notre champ d’action », glisse-t-il. Quel peut-être le danger ? Le principal serait de voir l’image de Fnac et de Darty brouillée par  cet élargissement de gammes… Il est toujours délicat, pour une enseigne, de devenir difficile à définir par les consommateurs : qu’est-ce que je vends et avec quelle légitimité ?

La question se pose. Ou plutôt, elle se posera éventuellement si jamais la greffe ne prend pas. Après, on ne parle ici que d’une trentaine de magasins pour tester le service (le groupe en exploite 880 au total, dont 710 en France), et on ne parle surtout que de corners d’une dizaine de mètres carrés alloués à la Citroën Ami quand, par exemple, sans préjuger que ce magasin exposera Ami, la Fnac des Ternes, à Paris, dispose de 8000 m² de surface de vente.

Les modalités d'exploitation

En vérité, Fnac Darty, avec une exploitation laissée aux équipes de Citroën, ne prend guère de risques… sinon celui de rencontrer le succès. L’enjeu est surtout important pour Citroën, qui mise visiblement beaucoup sur Ami. Et qui, donc, devrait « mettre le paquet » pour accompagner le lancement. Tout bénéfice pour Fnac Darty si l’on arrive à dépasser l'effet de curiosité… Car Ami est étonnant : sans permis, on l’a dit, compact, on l’a dit, 100% électrique, doté de deux places, on ne l’a pas encore dit, et avec 70 km d’autonomie. Parfait pour la ville, ce véhicule répond à quelques-uns des enjeux urbains majeurs de notre temps : silencieux, facile à garer et « propre ». Un mot des modalités d’acquisition, enfin. Ami sera disponible à l’achat, au prix de 6900 euros (6000 euros si l’on tient compte du bonus écologique de 900 euros accordé par l’Etat), ou en location longue durée, pour 19,99 euros par mois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter