Fnac: la justice suspend le plan de réorganisation des magasins de province

|

La cour d'appel de Paris a suspendu le plan de réorganisation des magasins de province de la Fnac, en cours d'application et visant à l'origine près de 170 postes, en raison d'une insuffisante "identification des risques psycho-sociaux", a indiqué l'avocate des syndicats.

FNAC

Les juges de la cour d'appel ont ordonné, dans un arrêt rendu jeudi, "la suspension de la mise en oeuvre du projet de réorganisation des magasins Relais Fnac, ainsi que toutes les mesures prises pour son application". Cette décision concerne seulement 10 des 170 postes concernés par la réorganisation puisque 160 départs, "sur la base du volontariat" précise la direction, ont déjà été enregistrés.

La Cour d'appel a notamment constaté que "l'identification des risques psycho-sociaux" n'était "pas suffisante" et demandé des informations complémentaires "sur la charge de travail transférée aux salariés restant en fonction".

Une audience de la cour d'appel est prévue le 7 mars.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter