Fnac : un format plus convivial pour la périphérie

|

L'enseigne culturelle a imaginé un magasin plus convivial et accessible. Presque tous les produits sont en libre toucher et en libre-service. Les premiers prix sont omniprésents.

11

Logo vert vif des champs, moquette grise, éclairage généreux, hauts plafonds à découvert, larges allées pour déambuler avec son chariot si besoin, et, surtout, offre agressive sur les premiers prix, proposés en majorité en libre-service à emporter. Le nouveau format de périphérie de la Fnac, dont le premier a ouvert le 22 septembre dans la nouvelle portion de la galerie commerciale de Bordeaux-Lac, fait bien partie de la famille Fnac mais affiche clairement ses différences ( LSA n° 1966).


© Alexandre Papais pour la Fnac

« Le magasin a été pensé pour répondre aux attentes de trois types de clients, explique Jacques Brault, directeur du projet de périphérie. Celui qui a réparé sa visite et doit trouver rapidement ce qu'il cherche ; celui qui chasse la bonne affaire ; celui qui souhaite déambuler en famille, pour le plaisir. »

Libre-toucher, libre-tester

De l'entrée, le visiteur a une vision panoramique claire de la distribution des rayons. Une zone d'actualité ouvre le magasin près du comptoir qui  regroupe l'accueil, la billetterie et les adhésions. Puis le client aborde les produits technologiques, dont l'offre est très développée. Deux grands univers se succèdent  : la mobilité (MP3, GPS, téléphonie...) et les produits de la maison (micro-informatique, télé, vidéo...). 90% de l'offre sont en libre-toucher. « Le consommateur doit pouvoir prendre en main les produits à sa guise, les tester » ,commente Jacques Brault.
Le mobilier blanc, accessible, a été conçu dans cet esprit, avec des produits accrochés au présentoir par un système de ressort assurant une certaine liberté de manipulation. La partie basse du meuble est consacrée au stockage des articles. Car, et c'est vraiment nouveau pour l'enseigne, le client peut, s'il le souhaite, prendre le produit -sauf les télés et les mobiles-, le payer rapidement, et l'emporter directement sans passer nécessairement par un vendeur, une caisse centrale pour retirer enfin son achat dans l'univers d'origine. Dix caisses indépendantes sont réparties dans l'espace de vente,huit autres sont  situées plus classiquement à la sortie. Pour limiter les tentations et la démarque inconnue, la plupart des produits en libre-service sont dotés d'un Spider, un nouveau mode d'antivol peu discret avec mini centrale d'alarme intégrée.
Autre nouveauté, toutes les têtes de gondoles de l'allée centrale arborent des panneaux surélevés sur des podiums rouges signalant en grosses lettres Affaires de Fnac, 1er prix. « Notre offre de périphérie sera beaucoup plus agressive sur les premiers prix, affirme François Gazuit, directeur d'exploitation de la Fnac. Pour chaque secteur, nous voulons proposer la meilleure offre dans sa zone de chalandise. » Par exemple, pas moins de 20 ordinateurs de bureau sont en libre accès et 50 micro portables avec une offre premier prix à 499 €. La micro chaîne Scott lecteur de DVD MP3 - DivX, s'affiche à 99 €, le GPS Mio  199 €. L'enseigne multiplie les propositions sous sa marque propre Höher, comme ce téléviseur plasma 42 pouces à 999 €. Pour appuyer l'offensive commerciale, l'enseigne distribuera régulièrement des catalogues présentant ses offres exclusives.

Deux nouveaux rayons

Par ailleurs, la Fnac veut se renforcer sur le jeu vidéo face aux spécialistes tels que Micromania (présent dans la galerie de Bordeaux - Lac) ou  ScoreGames. Elle a conçu donc son espace comme une sorte de bar à jeux en rotonde vert et blanc, avec 9 consoles à disposition pour tester l'une des 3 500 références. Les nouveautés sont aussi en démonstration sur plusieurs bornes. Là encore, on note des offres exclusives au format de périphérie comme ce 3e DVD offert pour 2 achetés. Des concours et des animations sont déjà prévus pour animer cet univers. La signalétique s'affiche aussi en rupture avec celle du centre-ville : une couleur par univers, relayée par des frises murales, rassemblant des motifs de fleurs et de silhouettes floutés. Enfin, ce format propose deux nouveaux rayons. Un espace enfants (200 m²), d'une part, riche de 7 000 références de disques, jouets, jeux et DVD, a été conçu avec Fnac-Éveil & Jeux. Un éclairage doux, un sol dans les tons bleu, de gros poufs orange, des diffuseurs de parfum goût bonbon ou gâteau, l'univers est attirant. Un rayon « tendances créatives », d'autre part, plus loin des savoir-faire traditionnels de la Fnac propose perles en libre-service, scrapbooking, sacs, écharpes, chapeau à customiser avec de nombreux accessoires et selon un thème qui changera régulièrement. Pour l'ouverture, place à la tendance « So British »... qui ne convainc que moyennement. Les clients trancheront.

VÉRONIQUE CALON

les chiffres
>>> 2000 m² de surface de vente
>>> 50 salariés
>>> 90% des produits techniques en libre-service
>>> 30 000 références de livres, 16 000 de disques et DVD, 7 000 en jeux jouets et tendances créatives
>>> 18 caisses

LES PLUS
? Les produits en libre-toucher à disposition des clients.
? Les chariots à roulettes disposés à l'entrée.
? Une offre claire.

LES MOINS
? Les loisirs créatifs a priori assez chers.
? L'espace librairie un peu réduit.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message