FO et la CGC signent les négos salariales chez Carrefour

|

Les deux syndicats ont paraphé la semaine dernière l'accord sur les salaires chez le premier employeur privé de France (120.000 salariés)

"L'augmentation dépasse 1% pour les échelons B de la grille, commente Michel Enguelz, délégué général FO pour les hypermarchés. Et puis, nous sommes rassurés par les annonces en termes d'emploi et de formation de Carrefour". Soit 10.000 embauches sur les trois prochaines années pour la branche des hypers qui emploie 60.000 salariés.

Ce "pacte social" comme l'appelle la direction comprend également l'engagement de 1.000 tuteurs formés en permanence et la formation de 1.500 salariés en CDI dans le cadre d'un contrat de qualification professionnelle (CQP). La CFDT dénonce en revanche une baisse de 43% de la prime de participation et l'érosion du nombre de salariés: la branche des hypers aurait selon elle perdu près de 17.000 salariés ces cinq dernières années.

Et appelle à une journée de mobilisation dans les magasins le 29 mars.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter