Foie gras : Delpeyrat, la gastronomie avant tout

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque du Sud-Ouest réaffirme ses origines sur son offre cœur de gamme. Mais pas seulement. Delpeyrat fait souffler un vent de modernité sur ses nouvelles créations 2015.

Au cœur de ce foie gras de canard du Sud-Ouest, nouveauté 2015 de la marque Delpeyrat, une inclusion de figues moelleuses.
Au cœur de ce foie gras de canard du Sud-Ouest, nouveauté 2015 de la marque Delpeyrat, une inclusion de figues moelleuses.

Chez Delpeyrat, le foie gras contribue à 37% du chiffre d’affaires du groupe. Il reste la première catégorie de produits de l’entreprise devant les viandes, les plats cuisinés et les confits, le jambon et le saumon fumé. Mais, depuis 2003, que de chemin parcouru ! La marque ne proposait alors que du foie gras en conserve. Elle détient désormais une part de marché de 11% sur le mi-cuit, ce qui en fait le troisième acteur de la catégorie, derrière Labeyrie et Montfort. Au rayon épicerie, elle conserve le leadership, avec une part de marché de 20%.

Chiffres clés

  • 11% : sa PDM en valeur sur le mi-cuit
  • + 8% : l’évolution des ventes en valeur en 2014 vs 2013

Données en HM+SMSource : Iri ;origine : fabricants

Quatre axes privilégiés

Fort de sa présence sur ces différents marchés et de sa position de plus en plus importante sur le foie gras mi-cuit, Delpeyrat nourrit l’ambition de devenir la marque de la gastronomie en général. Pour les fêtes de fin d’année, quatre axes seront privilégiés. Alors que l’identité de la marque est intimement liée au terroir du Sud-Ouest, l’origine est réaffirmée sur l’ensemble de son offre cœur de gamme. Depuis 2011, Delpeyrat garantit que les canards sont non seulement élevés et préparés dans le Sud-Ouest, mais également nés dans la région, ce que n’exige pas la certification IGP Sud-Ouest. « Pour 90% des consommateurs, l’origine constitue un critère déterminant, et le Sud-Ouest la première origine de confiance. Il est important de valoriser la filière », avance Dominique Duprat.

« Delpeyrat, à travers les différentes catégories de produits qu’elle développe, veut devenir une marque transversale de la gastronomie. Le foie gras joue un rôle essentiel dans cette stratégie. »

Dominique Duprat, directeur général adjoint de Delpeyrat en charge du commerce, du marketing et de l’international

La modernité est le deuxième axe privilégié par la marque pour tenter de se distinguer en fin d’année. Elle s’exprime notamment à travers ce Cœur de foie gras aux figues moelleuses.

Accompagnements et « guest star »

Les accompagnements (compotées, baguette briochée, pains d’épices, crème de vinaigre balsamique, sels spéciaux) qui permettent de dresser de jolies assiettes constituent un autre levier de développement. Tout comme la mise en avant du chef Guy Martin, qui signe cette année une nouvelle recette de Foie gras de canard entier du sud-Ouest au vouvray moelleux et au poivre sauvage de Madagascar. 

Cette recette de foie gras de canard entier du Sud-Ouest et poivre sauvage de Madagascar a été mise au point par le chef Guy Martin.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2379

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA