Foie gras : une saison 2017 malgré tout positive

Après deux années successives de crise et une chute de la production de 20% en 2017, la filière dresse malgré tout un bilan positif de la saison passée. Les principaux chiffres clés à retenir

Foie gras

Une bonne résistance en valeur

Evolution sur l’année 2017 du foie gras : -12,8% en volume et +1% en valeur

Evolution sur la saison festive : -12,1% en volume et +2,8% en valeur

+7,7%, la hausse des  ventes en volume pendant la semaine clé du 18 au 24 décembre

+20% la hausse moyenne des prix

Le foie gras moins visible en  rayon

-15,4% de références en GMS

-17,8% en mètre linéaire en GMS

Source : Iri

Le mois de décembre toujours déterminant

le mois de décembre concentre 81% des ventes en volume de la saison festive et représente près de 40% des ventes totales de l’année 2017, contre 30% en 2016.

Source : Iri

La conserve résiste mieux que le mi-cuit

-14,8%, le recul des volumes de mi-cuit en 2017

-2,7%, le recul des volumes en conserves en 2017

Source : Iri

Les ventes à l’export résistent

Bien loin des 57M € d’excédent commercial de 2015, la balance commerciale affiche tout de même en 2017 un excédent commercial de 22,9 M€, en hausse de 2%. Une évolution liée à l’augmentation des prix du foie gras alors que certains marchés restent toujours fermés.

Source : Douanes

Les consommateurs français fidèles au produit

82% des Français prêts à acheter du foie gras en novembre 2017 pour soutenir la filière

95% des Français estiment que le foie gras est un produit festif et traditionnel

93% des Français déclarent avoir confiance dans le produit selon une enquête menée pour le Cifog par CSA en novembre 2017

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message