Foodtech : Allo Resto adopte le nom de sa maison mère Just Eat

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le spécialiste français de la livraison à domicile, qui espère livrer 800 000 clients supplémentaires en 2018, devient Just Eat France.

Foodtech : Allo Resto adopte le nom de sa maison mère Just Eat.
Foodtech : Allo Resto adopte le nom de sa maison mère Just Eat.© Allo Resto - Just Eat France

La société spécialiste de la livraison de repas à domicile Allo Resto, grand-mère française de la foodtech créée en 1998, change de nom pour devenir Just Eat France, a annoncé ce 25 janvier son directeur général Gilles Raison. En 2012, le spécialiste britannique de la commande et de la livraison de nourriture Just Eat a racheté 80% des parts de la compagnie tricolore. Depuis, Allo Resto prépare petit à petit ses consommateurs à cette mue, espérant ne pas perdre en notoriété. L'entreprise a été temporairement rebaptisée Allo Resto by Just Eat en 2017 avant ce changement définitif de patronyme. Pour ancrer sa nouvelle identité dans l'esprit de ses clients, Just Eat France mise sur une vaste campagne publicitaire qui sera diffusée à la télévision durant toute l'année 2018.  

Cette décision permet à Just Eat d'unifier ses marques. Les différentes filiales locales de l'entreprise londonienne, présente dans 13 pays et réalisant 43% de son chiffre d'affaires à l'étranger, bénéficient d'économies d'échelle notamment sur les investissements en communication. En ôtant le terme "allo" de son nom de baptême, Just Eat France clarifie son service, qui est numérique avant d'être téléphonique. L'entreprise espère en 2018 passer de 60 à 75% des commandes réalisées via l'application et non par téléphone.

En 2018, Just Eat France, qui affirme être le numéro un du secteur de la livraison de repas à domicile dans l'Hexagone et être le seul acteur rentable du marché aujourd'hui, espère gagner 800 000 clients. Depuis sa création, la foodtech aurait livré 6 millions de personnes. Si elle ne dévoile pas son chiffre d'affaires, l'entreprise annonce pour l'année 2017 une croissance à deux chiffres. Elle aurait livré plus de 10 millions de repas dans 2000 communes, soit 30% de plus qu'en 2016. D'ici 2020, la société envisage d’avoir livré 40 millions de Français.

Just Eat France espère également augmenter le nombre de ses partenaires de 25% en 2018. Pour réaliser cet objectif, l'entreprise devra signer avec plus de 1500 nouveaux établissements pour atteindre les 7000 restaurateurs affiliés. La filiale de Just Eat a annoncé ce 25 janvier un partenariat exclusif dans l'Hexagone avec Domino’s Pizza, qui serait selon elle le numéro 1 de la livraison de pizza en France. Elle muscle également son partenariat avec KFC et Subway à de nouveaux restaurants (sans en préciser le nombre). D'ici deux ans, la foodtech espère avoir tissé des partenariats avec 9000 restaurants au total.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA