Foodtech : Frichti s’attaque à la livraison express de produits frais

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La start-up française lance, trois ans après sa création, une offre de produits frais du quotidien. Et pour se faire une place sur ce marché, déjà très convoité par les jeunes pousses comme par les distributeurs, Frichti mise notamment sur son service de livraison express : un délai de livraison de 18 minutes en moyenne.

La nouvelle offre compte 200 références.
La nouvelle offre compte 200 références.© Frichti

Aider les consommateurs à éviter la corvée des courses, c’est le nouvel argument commercial de la start-up française Frichti. Le service de livraison de cuisine fraîche a annoncé mardi 4 septembre 2018 le lancement du "SUPER Marché Frichti". Cette nouvelle offre, composée de produits frais du quotidien, comptera 200 références parmi lesquelles de la viande, des œufs, du fromage, des fruits et légumes ou encore des produits d’épicerie. Ce service permet au client d’éviter de "planifier son plein de courses de la semaine. On fait son marché au jour le jour, selon ses envies et ses besoins, pour un maximum de fraîcheur et sans avoir peur du gaspillage. Un vrai changement quand on sait que les Parisiens jettent en moyenne 28% de leur frigidaire", précise Frichti. Comme pour les plats préparés, le client choisit le créneau de livraison, avec deux choix possibles : une livraison en moins de 30 minutes à 2,90 euros, ou une livraison dans un créneau plus tardif, à 1,50 euros. Depuis cet été, l'utilisateur a également la possibilité de s'abonner (5 euros mensuels) afin de bénéficier de la livraison gratuite et illimitée. Le site et l’application sont désormais dotés d’un générateur de recettes qui permet d’ajouter tous les ingrédients d’une recette en un clic dans le panier. "Le Frichti que vous connaissez n’était qu’une première étape, un point de départ", poursuit l’entreprise dans un mail envoyé à ses clients. Frichti compte bien s’appuyer sur ses clients historiques pour réussir le lancement de son supermarché. "Nous avons lancé Frichti en souhaitant proposer une offre de bon au quotidien, explique Julia Bijaoui, cofondatrice. Aujourd'hui, nous voulons poursuivre dans cette voie et faciliter la vie de nos clients en ajoutant en amont un travail de curation pour qu'il ait accès rapidement à la bonne référence au bon prix parmi un inventaire restreint". L'acteur de la foodtech compte également sur son service de livraison et la valeur ajouté de son offre, l'ultra-frais, pour se différencier de ses concurrents. 

La bataille de la livraison express

Créé en 2015 par ans par Quentin Vacher et Julia Bijaoui (tous deux passés par Birchbox, le premier comme cofondateur, la seconde comme collaboratrice), Frichti propose une offre de plats préparés à la commande, ainsi que des kits de recettes, dans un délai de livraison de 18 minutes en moyenne. La start-up, qui compte 300 employés, s’est fait une place parmi les nombreux acteurs de la foodtech en France en misant sur une offre de plats à base de produits frais, locaux et premium. Les stocks de produits frais sont gérés en flux tendu pour assurer une rotation quotidienne. La société, qui a réalisé une levée de fonds de 30 millions d’euros en mai 2017, mise beaucoup sur les performances logistiques, réalisées par 8 sites à Paris et un laboratoire de cuisine situé dans le Val-d-Marne. A l’instar des applis de services de transport type Uber, l’application Frichti permet au client de suivre le chemin précis de sa commande, en temps réel. En cas de retard, la start-up offre des bons de réduction sur les commandes à venir. Elle propose par ailleurs de nombreuses offres promotionnelles en fonction de grands événements ou du contexte (coupe du Monde, weekend-du 15 août, météo, rentrée scolaire...), par des campagnes d’emailing incitatives - quasiment quotidiennes - et s'illustre sur les réseaux sociaux par un ton plutôt décalé. 

Le service, pour le moment uniquement déployé à Paris, devra compter sur un certain nombre de concurrents dans la capitale : La Belle Vie propose ainsi la livraison de 4 500 produits frais en une à trois heures grâce à une organisation logistique millimétrée. La société QuiToque, rachetée par Carrefour au début de l’année, propose quant à elle des kits de repas à cuisiner via un abonnement tout en mettant en avant une offre "d’indispensables du quotidien". Les retailers historiques ne sont pas en reste, comme en témoigne l’alliance Monoprix-Amazon Prime Now, tissée au printemps dernier, et qui permet aux consommateurs de commander parmi un assortiment de 5 000 à 10 000 références dans un délai d’une à deux heures. Carrefour Livraison Express et Franprix proposent également un service de livraison dans l’heure, à Paris et dans certaines villes de province. A l'instar de Frichti, QuiToque a récemment élargi son offre aux plats préparés, rendant la proposition de valeur des deux concurrents proche de l'identique : "Tous les acteurs vont devenir hybrides, y compris les acteurs de la grande distribution, afin de répondre aux deux principales attentes des consommateurs, la qualité et la praticité", conclut la jeune entrepreneuse. Ces acteurs, nouveaux ou non, devront également composer avec l'arrivée récente d'un concurrent de taille sur le marché de la livraison des produits frais, Leclerc Chez Moi, qui couvre désormais tout Paris et qui mise sur les bas prix pour séduire les consommateurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA