Force Ouvrière se prononcera fin janvier sur l'ouverture dominicale chez Carrefour

|

Majoritaire au sein des hypermarchés Carrefour, le syndicat donnera son avis à la direction à la fin du mois sur l'ouverture le dimanche matin. Un enjeu important pour le groupe.

L'avis de F.O est déterminant pour que les hypers Carrefour puissent ouvrir le dimanche matin.
L'avis de F.O est déterminant pour que les hypers Carrefour puissent ouvrir le dimanche matin.© © Olivier Gerber/ CARREFOUR

Alors que les levées de bouclier syndicales contre le travail le dimanche tombent les unes après les autres, aux Galeries Lafayette ou au Printemps hier, à la Fnac demain, le sujet de l'ouverture le dimanche matin est en pleine discussion chez Carrefour. L'avis de F.O, premier syndicat chez Carrefour avec 46% des votes des salariés, est décisif pour que la direction puisse prendre la décision d'ouvrir 191 hypermarchés le dimanche matin. Décisif et suffisant, même si deux autres syndicats, la CGT et la CFDT, se sont prononcés jusqu'ici contre le travail dominical. 

Une quinzaine de réunions

"Il y a 47 ans, F.O et Carrefour ont signé un accord sur le repos dominical. Depuis, le commerce et le droit ont évolué et, dans ce contexte, la proposition que fait aujourd'hui Carrefour est légitime". L'essentiel est donc dit. Depuis quinze jours, le syndicat a pris juste le temps d'organiser des réunions, une quinzaine au total, dans les régions pour rencontrer les représentants syndicaux. Plus de 1000 délégués y ont participé et vont ensuite consulter les salariés dans les magasins. Le vote sera organisé dans une quinzaine de jours. A partir de là, Carrefour pourra décider ou pas d'ouvrir le dimanche matin.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations