Forte hausse du chiffre d'affaires de Showroomprivé au 1er trimestre 2016

|

Le numéro deux français des ventes événementielles sur Internet vient de publier son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2016, et signe un nouveau record.

Thierry Petit et David Dayan, co-fondateurs et CEOs de Showroomprivé
Thierry Petit et David Dayan, co-fondateurs et CEOs de Showroomprivé© © Showroomprive.com

Showroomprivé signe un premier trimestre 2016 en forte hausse. Son chiffre d’affaires a fait un bond de 23% sur cette période, passant de 95,7 millions d’euros l'an passé à la même période à 117,3 millions d’euros. "Cette croissance du chiffre d’affaires provient essentiellement d’une forte hausse du nombre d’acheteurs et du chiffre d’affaires moyen par acheteur", précise le groupe dans un communiqué. Le nombre d’acheteurs a en effet augmenté de 12% au premier trimestre 2016 par rapport à la même période en 2015, tiré par la conquête de nouveaux membres (+900 000 membres sur les trois premiers mois de l’année), un taux de conversion élevé de ces nouveaux membres en acheteurs et un fort taux de fidélisation des acheteurs existants.

Un panier moyen de 81,8 euros

Dans le même temps, le chiffre d’affaires moyen par acheteur a augmenté de 9% pour atteindre 81,8 euros, stimulé par la hausse du nombre moyen de commandes par acheteur (+3%), et par l’augmentation du panier moyen (+5%) sur la période pour atteindre 36,5 euros. Showroomprivé poursuit la mise en oeuvre de sa stratégie autour des priorités définies pour 2016: l’innovation, la qualité, l’enrichissement de l’offre, et la mise en place d’une organisation multi-locale à l’international. En 2015, le chiffre d'affaires du groupe a atteint 442,8 millions d'euros et un Ebitda de 23,7 millions d'euros (5,4% du CA global).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message