FRAIS

+ 1,5 %

C'est la hausse de chiffre d'affaires dans le frais laitier en cumul 4 semaines arrêté au 6 mars 2005 par rapport au cumul 4 semaines au 6 février 2005.

L'avis de lsa

Est-ce le début de la reprise pour le frais laitier ? Si le segment a marqué le pas pendant plusieurs mois, la dernière période marque une progression des ventes, notamment en hypers. La tendance est exactement à l'inverse sur le frais non laitier. Dans les fromages, les chèvres dégagent toujours de la croissance, notamment sur les formats traditionnels comme les bûches ou les pyramides, dans un marché où la MDD atteint un poids très important (près de 43 % des ventes).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1902

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous