France Telecom a perdu 200 000 abonnés depuis l’arrivée de Free

|

France Telecom est le premier opérateur à faire le bilan de la perte de ses abonnés suite à l'arrivée de Free. Il a annoncé avoir perdu 201 000 abonnés au 15 février par rapport au 31 décembre 2011.

"Au 15 février 2012, la base d'abonnés mobiles d'Orange a baissé de 201 000 abonnés, représentant environ 0,7% de son parc mobile qui comptait plus de 27 millions d'abonnés en France au 31 décembre 2011", a précisé le groupe dans un communiqué diffusé en marge de la publication de ses résultats annuels 2011. L'opérateur explique avoir enregistré 1,038 million de résiliations mobiles vers la concurrence entre le 1er janvier et le 15 février, mais dans le même temps, avoir acquis 837 000 nouveaux clients. Orange indique ainsi que dans les premières 48 heures suivant la commercialisation de l'offre, il a constaté "un pic des demandes de RIO" --relevé d'identité opérateur qui permet de demander la portabilité du numéro de téléphone mobile mais "ne correspond pas à une résiliation effective"-- à plus de 150.000 en une journée."Ce chiffre a aujourd'hui été divisé par 10", précise Orange. Par ailleurs, le succès de l'offre de Free Mobile bénéficie aussi à Orange, avec qui il a un accord d'itinérance de six ans, qui permet à Free Mobile d'utiliser le réseau mobile d'Orange en attendant de développer le sien, pour un coût alors estimé à 1 milliard d'euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message