Frédéric Thil prend les commandes de Ferrero France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Cette année, c'est avec un peu d'avance que le père Noël va déposer son cadeau à Frédéric Thil. Le 22 décembre, le directeur du marketing de Ferrero France doit se glisser dans les souliers de directeur général de la filiale du groupe italien. Une promotion méritée pour cet ex-prof de maths de 47 ans, converti à la grande consommation par Unilever, où il a passé treize ans, avant de rejoindre Ferrero en 2001.

Aux côtés de Marco Capurso qui prend des fonctions élargies à l'Europe du Sud pour Ferrero, Frédéric Thil a participé au développement rapide de la filiale française. Troisième pays en termes de chiffre d'affaires, derrière l'Allemagne et l'Italie, la France a vu ses ventes doubler en sept ans, atteignant 1,07 milliard d'euros sur l'exercice 2007-2008.

Dès sa prise de fonctions, Frédéric Thil va affronter une situation délicate. Alors que Ferrero a l'habitude de réaliser presque un quart de son activité pendant la période des fêtes de fin d'année, la saison est mal engagée, avec des ventes en recul de 15 % sur les chocolats de Noël et de 9% pour Ferrero. Pourtant, la marque a continué d'investir fortement en communication et recruté 100 commerciaux en septembre. Les ventes de Noël sont surtout cruciales pour Ferrero Rocher, dont les trois quarts du chiffre d'affaires (85 M €) sont réalisés au pied du sapin.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2071

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA