Freegun élargit son offre au textile

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Freegun diversifie son offre et devient une marque de prêt-à-porter et non plus seulement de sous-vêtements. Un tournant stratégique voué à permettre la conquête d'une clientèle nouvelle pour Freegun.

Freegun, désormais, ce ne sont plus uniquement des sous-vêtements : c'est également du prêt-à-porter.
Freegun, désormais, ce ne sont plus uniquement des sous-vêtements : c'est également du prêt-à-porter.

Chez Freegun, vous connaissiez les sous-vêtements, et notamment les boxers « fantaisie » qui ont fait la renommée de la marque. Mais sans doute pas encore la collection prêt-à-porter. La voilà pourtant qui arrive : tee-shirts, sweats, blousons, parkas, pantalons ou joggings, Freegun s’étale maintenant de la tête aux pieds.

Conquérir une nouvelle clientèle

« L’objectif de cette nouvelle ligne de conduite est d’augmenter les volumes de vente du textile, qui représentent actuellement 20% du chiffre d’affaires de la marque (70% des ventes sont faites via les sous-vêtements et 10% via les accessoires, Ndlr) mais, également, de conquérir une nouvelle clientèle qui ne nous connaît pas ou très peu », explique ainsi Benjamin Caillaud, directeur marketing et communication de Textiss, groupe qui exploite Freegun, marque qui reste évidemment ancrée sur ses valeurs « sportwear ».

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA