[FrenchTech@NRF] Tout savoir sur la gestion des commandes omnicanales aux US, par OneStock

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Business France accompagne 20 start-ups de la French retailTech au Retail’s Big Show. Elles nous livrent tour à tour des chiffres sur leur secteur aux Etats-Unis et sur leurs atouts pour percer ce marché. Voici le témoignage de OneStock sur la gestion des commandes omnicanales dans le commerce américain.

OneStock unifie informatiquement l’ensemble des stocks de l’entreprise (entrepôts, magasins, e-Commerce…) pour optimiser la gestion de la commande selon les délais et le mode de livraison.
OneStock unifie informatiquement l’ensemble des stocks de l’entreprise (entrepôts, magasins, e-Commerce…) pour optimiser la gestion de la commande selon les délais et le mode de livraison.© Savoieleysse - Stock.Adobe.com

Ce qu’il faut savoir sur la gestion des commandes omnicanales :

  1. Selon différentes études américaines, la mauvaise gestion des stocks des grands retailers américains (plus d'un milliard de dollars) représenterait 1,4 milliards de dollars de ventes perdues en 2017.
  2. Les mêmes retailers auraient également perdu 675 milliards de dollars l’an dernier en raison d’un surplus des stocks, engendrant démarques et destruction des invendus.
  3. 81% des américains estiment que les vendeurs en magasin sont mal informés (disponibilités des stocks, localisation, caractéristiques techniques…)
  4. 61% des internautes américains déclarent vouloir acheter en ligne et retirer les produits en magasins.

Au sujet de OneStock

OneStock unifie informatiquement l’ensemble des stocks de l’entreprise (entrepôts, magasins, e-Commerce…).

La solution joue un rôle d’OMS (order management système) qui permet aux retailers de gérer l’intégralité des commandes de façon intelligente et rentable grâce à une multitude de scénarios omnicanal : ship-from-store, click & collect, order in store, e-reservation, ship-to-store.

OneStock a reçu diverses distinctions, dont dernièrement le prix Start Me Up de la Fevad en 2018. La start-up travaille avec Intersport, Jules, Brice, Sergent Major, Du Pareil Au Même, Camaïeu, Truffaut, Ollygan, RougeGorge Lingerie, Kaporal, Serge Blanco ou encore Monsoon Accessorize, Phase Eight,Radley, Jigsaw au Royaume-Uni.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA