[FrenchTech@NRF] Tout savoir sur le monitoring des rayons aux US, par Qopius

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Business France accompagne 20 start-ups de la French retailTech au Retail’s Big Show. Elles nous livrent tour à tour des chiffres sur leur secteur aux Etats-Unis et sur leurs atouts pour percer ce marché. Voici le témoignage de Qopius sur la surveillance des rayons aux Etats-Unis.

Qopius propose une plateforme multi-source de monitoring des rayons qui s’appuie sur la reconnaissance d’image à travers des caméras, robots et autres pour améliorer la disponibilités des produits et l’exécution optimale pour un maximum de ventes.
Qopius propose une plateforme multi-source de monitoring des rayons qui s’appuie sur la reconnaissance d’image à travers des caméras, robots et autres pour améliorer la disponibilités des produits et l’exécution optimale pour un maximum de ventes.© qopius

La rédaction vous conseille

5 éléments sur le monitoring des rayons aux Etats-Unis :

  1. Walmart (le plus grand retailer au monde en termes de chiffre d'affaires) déploie 50 robots de monitoring d'étagères et 360 robots de nettoyage autonomes.
     
  2. En 2017, c'était le « Retail Apocalypse » avec 21 faillites. Pourtant, 1 785 nouveaux magasins ont été ouverts dans les épiceries et autres formats et les ventes totales des magasins physiques ayant augmenté de 2,5%. Les détaillants et les détaillants n'ont jamais été aussi incités à réinventer et à transformer leur entreprise.
     
  3. Amazon, le géant de l’e-commerce, s'est lancé dans la vente au détail physique et envisage d'ouvrir 3 000 magasins sans encaissement d'ici 2021 avec une stratégie Data-driven et un partage entre en ligne et offline. Cela met la pression sur tous les retailers traditionnels pour qu'ils rivalisent dans le «nouveau commerce de détail».
     
  4. Un magasin comme Target compte plus de 100 000 produits. Il faut 20 heures de travail pour auditer 10 000 produits. Pour un magasin de taille cible, 200 heures par semaine sont consacrées à la vérification des étagères.
     
  5. Les coûts pour les détaillants en rupture de stock ont atteint 984 milliards de dollars dans le monde.

Au sujet de Qopius :

Qopius propose une plateforme multi-source de monitoring des rayons qui s’appuie sur la reconnaissance d’image à travers des caméras, robots et autres pour améliorer la disponibilités des produits et l’exécution optimale pour un maximum de ventes.

Contrairement à la majorité des fournisseurs de services axés sur les robots aujourd'hui aux États-Unis, Qopius fournit une solution qui se concentre sur le A.I. qui analyse le point de vente, et le business intelligence derrière pour corrélerer et faire gagner en productivité et C.A., quel que soit le support utilisé pour la capture.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA