Marchés

Fructofresh veut imposer ses salades de fruits fraiches sur le marché français

|

La société polonaise se targue de proposer des desserts dont les fruits n’ont jamais été surgelés. Déjà présente en France, la firme vise désormais le marché de la grande distribution.

Fructofresh se singularise en propose des produits découpés de façon originale (fleurs, champignons, étoiles, etc.)
Fructofresh se singularise en propose des produits découpés de façon originale (fleurs, champignons, étoiles, etc.)

Qui est Fructofresh ?

C’est une société polonaise spécialisée dans les fruits frais. Ses particularités : elle ne propose que des fruits frais, jamais surgelés, et réalise 100 % de son chiffre d’affaires (qui s’élève à 10 millions d’euros pour 2012) à l’export. L’ensemble de ses fruits sont découpés manuellement. Fructofresh compte pour cela 150 salariés, et jusqu’à 100 saisonniers supplémentaires. Ultime singularité : elle propose des produits découpés de façon originale (fleurs, champignons, étoiles, etc.)

Pourquoi viser la France ? …

« La France est un pays où la demande de snacking et de produits sains est forte » assure Anna Suchowacka, la directrice générale de la structure familiale. Etant donné la fraicheur des produits, l’Europe est l’unique terrain de jeu possible pour cette firme polonaise. « La Pologne n’est pas un marché assez mature pour ce type de produits, et l’Allemagne est un pays moins demandeur ». Fructofresh réalise 40 % de chiffre d’affaires en France, son premier marché. Dans le détail, 90 % des volumes à destination de l’Hexagone va pour la restauration, le reste est destiné aux distributeurs. Pour ces derniers, le potentiel est donc encore grand…

…et plus précisément les GMS ?

Leclerc est à ce jour l’unique enseigne a présenté les salades de fruits Fructofresh. « Des industriels comme Sodebo et Daunat se montrent intéressés par nos produits » assure la directrice. Qui justifie de la nécessité de sa gamme « Des produits de fraiche découpe existent déjà mais il n’offre que 5 jours de DLC. Cela suppose donc des pertes importantes, le produit ne tient qu’un week-end en rayon. Nous, nous garantissons une DLC de 14 jours ». La société propose des cups à partir de 150 ml avec un prix recommandé à 1.50 €

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter