Fusion : Le plan social de Saturn/Boulanger prend de l'ampleur

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Tout porte à croire que Boulanger a du mal à digérer les magasins Saturn, rachetés le 1er juillet 2011. « En décembre 2011, le patron, Francis Cordelette, avait annoncé que 150 personnes étaient concernées », dénonce Christophe Bérille délégué syndical central CFDT Saturn. Aujourd'hui, selon lui, 677 personnes sont notifiées dans le plan de sauvegarde de l'emploi examiné en commission le 19 octobre. À l'époque, Francis Cordelette avait, en effet, évoqué la suppression de 150 postes, mais aussi de 90 postes au siège de Saturn. « Boulanger va être obligé de mettre en place un plan social plus vaste. Des postes chez Saturn n'existent pas chez Boulanger, comme les comptables des magasins, une fonction centralisée », expliquait-il en décembre. Boulanger n'a pas souhaité réagir.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2249

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA