Fusion : Naissance du premier groupe français de jouets en bois

|

ON EN PARLE L'information est passée inaperçue depuis avril, parce qu'essentiellement financière, mais les transferts de capitaux de deux sociétés jurassiennes auprès du holding SFJV, constituent les fonds baptismaux du premier groupe français des jouets en bois.

 Le holding se compose de Jeujura, détenue jusque là par la famille Weisbuch (aussi propriétaire de France Cartes), qui apporte sa participation, et de Vilac, rachetée à Hervé Halgand, son dirigeant depuis 1985 qui assurera la transition managériale pendant au moins un an. Le groupe d'investissement Siparex est également actionnaire minoritaire à hauteur de 40%. Au total, le nouveau groupe représente un CA de 12,5 M € (9 M E pour Vilac et 3,5 M € pour Jeujura), en croissance de 10% et compte 80 salariés. Les deux entreprises, toutes deux créés en 1911 et complémentaires sur le segment des jouets en bois, vont développer des synergies communes : achats, gammes de produits et circuits de distribution. L'expérience de Vilac en matière d'export (66% de son CA) va également contribuer au développement de Jeujura à l'international. Laurent Weisbush, dirigeant de SFJV annonce déjà, dans un communiqué, « Ensemble, nous allons accompagner ce nouveau groupe sur le chemin de la croissance, y compris en saisissant les opportunités d'acquisition que notre partenariat permettra de mettre en oeuvre. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2244

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous