Gaggenau ouvre un centre d'excellence en Alsace

|

BSH inaugure un centre dédié à Gaggenau, en Alsace. L'occasion pour le groupe allemand d'annoncer la relocalisation d'une partie de sa production, jusqu'alors effectuée en Allemagne, sur l'usine de Lipsheim, berceau de sa marque haut de gamme, née il y a trois cent trente ans.

La rédaction vous conseille

Une usine au milieu des champs ! À deux pas de la Forêt-Noire, dans un décor champêtre, le groupe BSH a inauguré son nouveau centre d'excellence dédié à Gaggenau, et basé sur le site historique de la marque haut de gamme, à Lipsheim, en Alsace. L'usine, construite dans les années 30, produit 130 000 appareils par an, essentiellement des fours et tables de cuisson estampillés Gaggenau, mais aussi des autres griffes du groupe, comme Bosch, Siemens et Neff. « Mais nous reprendrons, fin 2014, la production d'une partie des hottes, soit environ 4 000 unités par an. En 2015, le site produira également l'ensemble des fours " classiques " de Gaggenau, soit 25 000 unités annuelles, jusqu'alors fabriqués dans l'usine Neff de Bretten, en Allemagne », annonce Alexis Graff, responsable de la production du site de Lipsheim. De quoi assurer l'avenir du site qui a bénéficié, au cours de ces trois dernières années, d'un investissement de 8 millions d'euros du groupe BSH.

  • 8 M € d'investissements réalisés par BSH ces trois dernières années sur le site de Gaggenau de Lipsheim (67)
  • 130 000 appareils sont produits chaque année sur le site où travaillent 320 salariés en CDI Source : Gaggenau

Équipement haut de gamme

Découpe et soudure laser, fraiseuse à grande vitesse, unité de sablage par microbilles de verre, salles « propres » pour l'assemblage des panneaux de commandes électroniques... L'usine est équipée à l'image des appareils qu'elle fabrique : haut de gamme. Pour autant, les nouvelles lignes de production annoncées pour les prochaines années ne devraient pas générer de nouvelles embauches : « Outre nos 320 salariés, nous disposons d'un volant d'une cinquantaine d'intérimaires. Mais nous peinons à recruter des ouvriers suffisamment qualifiés », explique Alexis Graff.

Le site, de 110 000 m² dont un tiers seulement est construit, accueille également une cinquantaine d'ingénieurs en recherche et développement. Parmi leurs dernières réalisations, les fours combinés vapeur série 200 et 400 : de véritables petits bijoux de technologie et de design dont le prix de vente peut atteindre jusqu'à 4 000 € pour les versions les plus sophistiquées. « Sur ce site, nous ne produisons aucun appareil d'entrée de gamme », rappelle Alexis Graff. Pour autant, le groupe BSH ne prévoit pas, pour le moment, de demander le label Origine France garantie : « Nous exportons principalement en Allemagne, mais aussi en Chine et en Angleterre. La France n'est que notre quatrième marché. Or, ce label n'a pas véritablement d'impact hors de l'Hexagone », détaille Bruno Piquand, directeur marketing des marques Gaggenau et Neff. À moins, peut-être, d'habiller le four d'une marinière !

Plus de trois cents ans de « prestige »

  • La marque Gaggenau est née en 1683, en Alsace. Rachetée en 1995 par BSH, elle signe aujourd'hui les appareils de prestige du groupe comme les derniers fours combinés vapeur séries 400 et 200 dotés d'un écran de commande couleur TFT et intégrant jusqu'à 17 modes de cuisson. Le tout disponible en 25 langues différentes dont le japonais et l'hébreu.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2274

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous