Gamm Vert accélère ses diversifications

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Jusque-là, c'était un test, ou plutôt deux, avec l'enseigne de produits frais Frais d'Ici. Cette fois, la coopérative agricole In Vivo passe la seconde avec un objectif d'en ouvrir une dizaine d'ici 2017 et de doubler le chiffre d'affaires sur l'alimentaire, de 150 à 300 millions d'euros.

La coopérative vise 20% de son chiffre d'affaires dans l'alimentaire à moyen terme.
La coopérative vise 20% de son chiffre d'affaires dans l'alimentaire à moyen terme.© In Vivo

Saviez-vous que Gamm Vert était le premier vendeur de ruches en France dans près de 400 magasins? L'enseigne qui appartient à la coopérative In Vivo espère bien gagner aussi ses lettres de noblesse dans l'alimentaire. D'où la création cette année d'une entité à part, In Vivo Retail, pour mettre l'accent sur la distribution. A commencer par les produits du terroir. Une offre spécifique de surgelés d'une cinquantaine de produits est ainsi testée dans une quinzaine de magasins depuis septembre dernier. "Nous croyons à une offre globale autour de la jardinerie et de l'alimentation bâtie autour de produits locaux que demande le consommateur, explique Thierry Blandinières, président de Gamm Vert. La rentabilité au m² des jardineries, autour de 800 euros, n'est pas des plus élevées et le marché du jardin est atone. Nous cherchons donc à nous diversifier".De prototypes à Toulouse et à Dijon, Frais d'Ici va être testé dans dix points de vente supplémentaires sur des formats différents. Dès le mois de mai, un magasin Frais d'Ici de 600 m² sera accolé à la jardinerie Gamm Vert (6000 m²) à Auch, dans le Gers. Un premier essai d'un modèle double avec une ligne de caisses commune, mais deux managers différents, alors que les magasins de Toulouse et Dijon étaient "seuls".

La randonnée aussi

Selon Thierry Blandinières, il y aurait un potentiel de 150 à 200 magasins Gamm Vert qui pourraient s'inspirer du test gersois. L'ambition est grande : passer de 150 à 300 millions d'euros de chiffre d'affaires, de 10 à 20% du chiffre d'affaires global du groupe, 1,5 milliards d'euros avec Delbard. La diversification passe aussi par le textile avec une offre destinée à la randonnée construite avec les marques du secteur, comme Lafuma. Une vingtaine de magasins (22 exactement) la teste. Pour mener toutes ces diversifications, la coopérative s'est donné les moyens d'investir la bagatelle de 400 millions d'euros.

 

Gamm Vert-Delbard en chiffres

  • 1200 magasins
  • 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires (+13% à périmètre non comparable)
  • 8 millions de clients
  • 40 millions de passages en caisse

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA