Gaspillage alimentaire : le sénat supprime la DLUO (date limite d’utilisation optimale)

|

DossierLÉGISLATION - LOIS Le Sénat annonce la suppression de la date limite d’utilisation optimale, la fameuse DLUO, sur les produits alimentaires non-périssables. Le but : limiter le gaspillage alimentaire.

Le Sénat vote pour la disparition de la date limite d'utilisation optimale sur les produits non-périssables.
Le Sénat vote pour la disparition de la date limite d'utilisation optimale sur les produits non-périssables.

Le Sénat a pris la décision ce mardi 17 février 2015, de supprimer la date limite d’utilisation optimale (DLUO) des aliments non-périssables. "La date limite d'utilisation optimale est souvent source de confusion pour le consommateur qui l'apparente à une date limite de consommation", explique Eveline Didier (CRC, Communiste, républicain et citoyen) qui a déposé un amendement en ce sens. "D'une part, cela conduit à jeter des produits encore consommables, favorisant ainsi le gaspillage alimentaire. D'autre part, cette mention ne présente pas d'intérêt sanitaire."

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, approuve et s'exprime sur les produits frais (non concernés pour le moment) : "Les laboratoires l'ont prouvé. Un yaourt peut être consommé trois semaines après sa date limite d'utilisation optimale. Il y a là une source de gaspillage et de prélèvement sur le pouvoir d'achat des ménages."

Le projet de loi qui a déjà été adopté par l'Assemblée nationale, est examiné au Sénat jusqu'au 19 février. Il fera l'objet d'un vote solennel le 3 mars 2015.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations