Geek+ lève 150 millions de dollars pour perfectionner les robots en entrepôt

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La start-up chinoise veut insuffler encore plus d’intelligence artificielle et accélérer l’exportation de ses robots à l’international.

Geek+ Robotics
Geek+ Robotics© Capture d'écran

Geek+ Robotics, entreprise chinoise spécialisée dans l’utilisation de robots intelligents en entrepôt, a annoncé avoir réalisé un tour de table de 150 millions de dollars, soit 131,85 millions d’euros. Cette levée de fonds de série B a été dirigée par Warburg Pincus, avec la participation d’autres actionnaires, notamment Volcanics Venture et Vertex Ventures. L’entreprise, qui prévoit de multiplier sa croissance par 5 en 2019, souhaite se développer en Chine continentale et à l’étranger. Elle veut par ailleurs développer sa solution d’intelligence artificielle afin de multiplier les échelles d’automatisation des tâches en logistique, notamment les tâches répétitives comme le tri ou le fait de déplacer des objets. "La technologie révolutionne la supply chain. Geek + est l'une des principales entreprises de technologie capable de combiner la robotique, les volumes de données, l’intelligence artificielle et d'autres technologies de pointe pour résoudre les problèmes traditionnels de ce secteur", a expliqué Jericho Zhang, directeur exécutif de Warburg Pincus, dans un communiqué.

La plus grosse levée de fonds du secteur

Fondée en 2015, Geek Plus s’est spécialisée dans la fabrication de robots intelligents, compacts, et dotés de services intégrés. La société a livré plus de 5 000 robots dans le cadre d'une centaine de projets d'entrepôts en Chine, à Hong Kong, à Taiwan, au Japon, en Australie, à Singapour, en Europe et aux États-Unis. Parmi ses clients actuels figurent notamment Alibaba’s Tmall et VIP.com.

Il s’agit de l'une des plus grosses levées de fond de ce secteur. A noter que Geek Plus a collecté environ 217 millions de dollars depuis sa création. Aux Etats-Unis, Fetch Robotics a bouclé en décembre 2017 une levée de 25 millions de dollars, portant à 48 millions le montant des sommes levées. Un mois plus tôt, Locus Robotics avait elle aussi annoncé un tour de table de 25 millions. Amazon de son côté a finalisé l’achat l’an passé de Kiva, tandis que BrightMachines, spécialisé dans la fabrication de robots, a collecté 179 millions de dollars en octobre.

Les robots Geek + en vidéo

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA