General Mills investit 3 millions d’euros dans son centre de R&D en Rhône-Alpes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour optimiser ses produits et créer des recettes emblématiques sur Häagen-Dazs et Yoplait, General Mills a fortement investi en 2016 sur son site de R&D à Vienne, près de Lyon.

Le centre de R&D de General Mills s'est agrandi en 2016
Le centre de R&D de General Mills s'est agrandi en 2016

General Mills met le paquet pour sa R&D. Sur son site de Vienne (Rhône-Alpes), qui abrite une usine Yoplait et un centre de recherche, existant depuis 2007, le groupe américain a souhaité investir. En 2016, General Mills a décidé d’en faire une plateforme mondiale de R&D pour ses marques Häagen-Dazs et Yoplait, et quelques autres petites griffes présentes aux Etats-Unis. Une volonté qui se traduit par un budget de 3 millions d’euros et qui ne concerne que la R&D ; le site de production Yoplait restant identique. « Il y a eu 1,5 million d’euros dédiés au bâtiment  pour les bureaux et le laboratoire et la même somme a été allouée aux équipements », explique Alain Zanetti, directeur R&D pour Häagen-Dazs. Ainsi, une cuisine, qui va devenir un lieu de création pour les gâteaux Häagen-Dazs à destination des boutiques, et un hall technologiques ont été aménagés pour Häagen-Dazs, à la place d’une ancienne zone de stockage de Yoplait.

Des produits en magasins entre 1 à 3 ans

Si les tendances de consommation sont repérées en amont, c’est donc dans ce centre que tout débute. Les formules sont imaginées ici, puis physiciens et chimistes mesurent la viscosité des produits ainsi que la texture. C’est à ce moment-là que la difficulté commence car il faut traduire cette formule test au niveau industriel. « On démarre petit, on valide les paramètres et on produit », ajoute Alain Zanetti. Les recettes élaborées dans le centre verront le jour dans 1 à 3 ans, en fonction de la complexité de cette dernière. Hormis les simples développements de produits, les ingénieurs se penchent également sur les innovations techniques comme les réductions d’ingrédients à l’instar du sucre, ou encore la naturalité. Chaque année, les deux marques sont capables de lancer 100 nouveaux produits dans le monde. Le site qui recense 95 personnes aujourd’hui a recruté 40 salariés en 2016 avec des profils pointus. General Mills compte deux autres sites de R&D pour le groupe : le plus grand à Minneapolis aux Etats-Unis et un autre en Chine.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA