Geoffroy Roux de Bézieux chasse dans l'alimentaire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’ex-patron de Virgin Mobile, aujourd’hui vice-président du Medef, a fait l’acquisition en janvier dernier de la société Oliviers & Co, spécialisée dans la vente d’huile haut de gamme. Il veut réveiller cette belle endormie.

Geoffroy Roux de Bézieux

Oliviers & Co change de mains. Fondée en 1996 par le marseillais Olivier Baussan, inventeur du concept L’Occitane, la PME de Mane, dans les Alpes-de-Haute-Provence, vivotait depuis quelques années. L’affaire avait été cédée en 2009 à son oncle Albert Baussan – cofondateur de Leader Price –, et à sa femme Yolande. Après avoir œuvré à son développement et à sa diversification, le couple souhaitait vendre à un entrepreneur. L’offre déposée par Geoffroy Roux de Bézieux via sa société d’investissement Notus Technologies a été retenue et finalisée en janvier 2016 après le décès d’Albert Baussan survenu en novembre dernier.

« Redonner une dynamique »

Un choix inédit pour celui qui fut le patron de Phone House, Breizh Mobile, Virgin Mobile, et investisseur – via le fonds Isai qu’il a cofondé en 2008 avec Pierre Kosciusko-Morizet et Stéphane Treppoz – de BlaBlaCar et dans d’autres start-up du numérique. « Après avoir revendu Virgin Mobile il y a un an, je cherchais une PME grand public avec un réseau de distribution, indique Geoffroy Roux de Bézieux. L’agroalimentaire de luxe faisait partie des secteurs que je regardais. » La PME – qui a généré 30 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, dont 60% à l’export – dispose de son propre site d’embouteillage à Mane et emploie environ 90 personnes dans le monde. Elle comprend une vingtaine de boutiques en propre en France, en Belgique ou aux États-Unis et un réseau de 67 franchisées dans 17 pays.

Un parc de magasins que l’entrepreneur espère gonfler rapidement. « Aujourd’hui, la priorité est de redonner une dynamique à la société, explique-t-il. Je veux ouvrir de nouveaux pays, accélérer la digitalisation et investir de manière significative pour développer le parc en succursale dans un premier temps, mais aussi en franchise en fonction des opportunités et selon les pays. »

Expert des marques premium

Car sa vision est internationale. « La marque a un gros potentiel à l’export, reprend-il, notamment aux États-Unis où elle fonctionne très bien, tout comme en Scandinavie, mais aussi en Asie. Nous sommes déjà présents au Japon et à Taïwan, mais nous visons aussi la Chine. »

« Geoffroy Roux de Bézieux a passé dix ans chez L’Oréal, indique un expert du secteur. Il sait ce qu’est une marque premium. En rachetant Oliviers & Co, il n’a pas que des vues sur les marchés alimentaires et veut refaire le coup de L’Occitane. » Reprise en 1996 par l’entrepreneur autrichien Reinold Geiger, L’Occitane a exporté dans le monde entier le concept d’une vision idéalisée de la Provence. Un modèle à suivre reconnaît l’intéressé. « Je crois à l’origine France, à la traçabilité totale, à la qualité des produits allant dans le sens d’une cuisine saine avec les bienfaits gustatifs et santé de l’olive », explique-t-il. Une histoire qu’il veut aller raconter dans le monde entier en mettant en avant la sélection des produits équivalents à de grands crus par le dégustateur Éric Verdier, les mélanges originaux et les produits imaginés autour de l’huile par des chefs étoilés. Oliviers & Co n’est pas la seule entreprise alimentaire à aiguiser l’appétit du vice-président du Medef. « Il y a beaucoup de pépites régionales dans l’alimentaire, avec des spécialités locales fortes qui mériteraient d’être marquetées et développées à l’international », assure-t-il. Quant à l’axe cosmétique, il est déjà en germe chez Oliviers & Co avec le lancement, il y a quelques mois, d’une petite gamme appelée L’Or vert, vendue sur le site de la marque et dans les boutiques. Et pourquoi pas demain, chez Monoprix, ou dans les grands magasins.

O&Co vend une sélection de grands crus d’huile d’olive.

Les chiffres

  • 30 M € de CA en 2015, dont 60 % à l’export
  • 1996 Création d’Oliviers & Co 90 salariés
  • 87 boutiques, dont 20 en propre
  • 17 pays déployés
Source : Oliviers & Co

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2400

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA