Georges Plassat débarqué

En déclarant le 28 avril aux Echos que Casino se devait de « construire un groupe de distribution de 200 milliards de francs », Georges Plassat voulait-il forcer le destin ou savait-il déjà que ses jours étaient comptés à la tête du groupe stéphanois ? Il est difficile en tout cas de ne pas faire le lien entre les déclarations du président du directoire de Casino et la décision du Conseil de surveillance annoncée le 6 mai aux termes de laquelle « il est mis fin aux fonctions de Georges Plassat ». Même si le successeur, Christian Couvreux, un des hommes de confiance de l'ancien patron de Casino montre que le groupe ne changera pas de stratégie, ce que confirme Jean-Charles Naouri qui évoque « la volonté de continuité dans la gestion », il n'est pas besoin de lire entre les lignes pour deviner qu'il s'agit d'un véritable limogeage. Avec apparemment l'accord d'Antoine Guichard. Qui a souligné « qu'il était en complète unité de vues avec Jean-Charles Naouri et que la clé du succès reposait sur un accord profond entre les organes sociaux de l'entreprise ».

Nul n'ignorait que les rapports entre Georges Plassat et Jean-Charles Naouri n'ont jamais été au beau fixe. Mais de là à se séparer d'un homme dont tout le monde a vanté les qualités de manager (Casino devrait atteindre le milliard de résultat net en 1997), il y avait une marge. Georges Plassat s'est-il senti assez fort pour imposer ses vues, c'est-à-dire une alliance avec Promodès ou un autre ? En mettant brutalement fin à ses fonctions, Jean-Charles Naouri a clairement signifié que le pouvoir n'était pas dans les mains des dirigeants fussent-ils les plus brillants mais dans celles des actionnaires. Michel Bon, chez Carrefour, Jean-Jacques Delort puis Pierre Blayau au Printemps en savent quelque chose. Reste maintenant à savoir comment la Bourse va accueillir cette révolution de palais.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1538

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous