Georges Plassat percevra un salaire annuel de 1,5 million d'euros à la tête de Carrefour, hors primes

|

 

Selon une note de Natixis qui reprend Bloomberg qui s'appuie sur des données publiées par Carrefour on connait un peu mieux les conditions financières de départ de Lars Olofsson, actuel PDG, et d’arrivée de Georges Plassat, futur DG puis PDG.
Lars Olofsson ne recevra pas, en tant que telle, d’indemnité de départ mais il percevra 1,5 M€ en contrepartie d’une clause de non concurrence de 12 mois. Il est aussi dispensé de la condition de présence stipulée dans les plans de stocks options : en clair, en cas de performance de Carrefour et de son action, Lars Olofsson, même s'il n'est plus chez Carrefour, pourra donc toucher ses stocks options. Enfin, Lars Olofsson, au même titre que les principaux cadres dirigeants de Carrefour, est bénéficiaire d’un régime de retraite complémentaire.
Georges Plassat, lui, est nommé DG de Carrefour pour une période de 3 ans à partir du 18 juin (DG délégué dès le 2 avril). Il devrait aussi être président du conseil d’administration. Il bénéficiera d’une rémunération fixe annuelle de 1,5 M€ et d’un variable, pouvant aller jusqu’à 150 % du fixe, basé sur des objectifs de performance (non connus à ce stade). G. Plassat se verra attribuer 400 000 options d’achat d’actions. Il bénéficiera lui aussi d’une retraite complémentaire.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter