Gérard Atlan réélu à nouveau au Conseil du commerce de France

LÉGISLATION - LOIS L'ancien bijoutier de Sceaux, qui avait déjà prolongé son mandat d'un an à la tête du Conseil du commerce de France, va finalement rester un an de plus à la demande de ses administrateurs. C'est l'homme du consensus, qui sait tempérer les tempéraments forts des fédérations qui composent la Confédération.

1011_Gerard_ATLAN2

Un an de plus. Gérard Atlan, à la tête de Conseil du commerce de France depuis deux mandats et un an, va rester. C'est donc lui qui va continuer de négocier avec les pouvoirs publics les évolutions réglementaires et législatives nécessaires à l'évolution du commerce en France, notamment l'ouverture du dimanche qui fait tant débat - mais qui progresse désormais au sein des députés de la majorité - ou encore sur le débat pointu de la fiscalité.

Il a notamment été à l'origine des interviews des candidats à la présidentielle sur le sujet, dont le président par la suite élu, qui avaient été remarquées. François Hollande avait indiqué à l'époque qu'il n'entendait pas rajouter de nouvelles lois pour le commerce lors de son mandat. Il n'est pas sûr, cependant, qu'il réussisse à tenir cette ligne puisque la LME va être révisée et les drives probablement encadrés...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message