Gifi mis en difficulté en faisant évoluer sa supply chain

|

Sur le premier semestre (clos 31/03/05), le groupe de distribution non alimentaire premier prix a vu ses ventes progresser de 14%, atteignant 255,4 millions d'euros, mais son résultat d'exploitation chute de 30%, à 18,3 ME.

Selon le groupe, ce résultat est du à un changement mal engagé dans son organisation logistique (création d'un second entrepôt), ayant entraîné d'importantes ruptures magasins, à hauteur de 20%. A réseau constant, le chiffre d'affaires recule effectivement de 5,2%.
Au 31 mars, Gifi comptait 276 magasins, dont 25 à l'enseigne Griff Plus, enseigne belge de produits dégriffés, reprise il y a deux ans. Une enseigne qui a d'ailleurs du mal à trouver le bon positionnement et prévoit de se recentrer sur son cOEur de marché, oubliant son projet de marque propre. Pour accompagner le retour aux sources de Griff Plus, Gifi a fait appel à Luc Fersing, ancien d'Etam et Orcanta lingerie, arrivé en février dernier.
Autre diversification du groupe, l'enseigne de centre ville dédiée au textile de maison, Idéis, dont un magasin a d'ores et déjà fermé. « Nous revoyons le concept, travaillons à baisser les prix, explique Philipe Ginestet, président de Gifi. On se donne un an pour voir si nous poursuivons ou non cette activité ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter