Gilets jaunes : le 17 novembre "journée noire" pour les ventes selon Nielsen

|

L’impact du mouvement de protestation des gilets jaunes, a été important sur les hypermarchés et supermarchés avec une baisse d’un tiers des ventes samedi 17 novembre selon les relevés de Nielsen.

Les perturbations entraînées par les manifestations ont eu un impact sérieux sur les ventes du samedi.
Les perturbations entraînées par les manifestations ont eu un impact sérieux sur les ventes du samedi.

Les blocages des routes décidés par les gilets jaunes samedi 17 novembre (pour protester contre la hausse du prix des carburants) se sont soldés par d’importantes perturbations pour les hypermarchés et les supermarchés. Avec des clients incapable de rejoindre les magasins ou tout simplement ayant préférer reporter leurs achats en prévision des manifestations, les hypermarchés et supermarchés "ont subi en moyenne une baisse de 35% de leur chiffre d'affaires sur les produits de grande consommation si l’on compare avec les samedis depuis la rentrée de septembre" constate Nielsen dans un communiqué, ajoutant que "l’anticipation d’achats sur la journée du vendredi n’a pas suffi à compenser le recul observé le samedi".

Des livraisons anticipées pour les magasins

En prévision de ces troubles de circulation, nombre d’enseignes avaient avancé leurs livraisons. "En moyenne, les quantités de marchandises reçues ont diminué de 22% par magasin. Les enseignes ont évité autant que possible les problèmes d'approvisionnement de ce samedi grâce à un système de livraison anticipé dans les 48 heures précédant l’événement" explique Nielsen. Aucun mot d’ordre n’avait été donné par les distributeurs concernant la fermeture de points de vente, chaque magasin pouvant juger, au cas par cas, de la nécessité de baisser le rideau.

Dès vendredi 16 novembre, quelques hypermarchés et supermarchés avaient d’ores et déjà décidé de rester fermés le samedi. Pour d’autres, comme dans de nombreux Auchan, la décision a été prise au cours de la journée, devant la faible affluence des magasins et centre commerciaux (la Voix du Nord cite l’exemple du Auchan de Longuenesse, qui a fermé à 17h00 samedi au lieu de 21h30, faute de clients). La radio Europe 1 rapportait les propos d’un porte-parole de Système U, que "des magasins ont été empêchés de fonctionner normalement" et notamment "pas mal en Bretagne".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter