Gilles Charpentier à la tête de la Feef

|

Le patron de Meralliance, Gilles Charpentier, 57 ans, vient d'être coopté à la présidence de la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France, succèdant ainsi à Alain Rouleau. Gilles Charpentier entend "approfondir les relations de la Feef avec les enseignes, alors que la LME et la mondialisation entraîne une concurrence dont les PME subissent directement les conséquences". Le nouveau président de la Feef veut élargir son champ d'action, notamment au niveau régional compte tenu du renforcement des assortiments et des politiques régionales des enseignes, renforcer le déploiement des PME à l'international et ouvrir la Feef a une réflexion sur la restauration organisée et les sites de e-commerce", en invitant des patrons à des petits déjeuners, notamment. "Nous souhaitons également établir un dialogue avec les pouvoirs publics car d'évidence, les PME n'ont pas les mêmes intérêts que les multinationales concernant la mondialisation. Nous voulons que le tissu industriel des PME en France soit défendu, dans une Europe établissant une saine concurrence et qui ne soit pas la seule ouverte alors que les Etats-Unis et la Chine appliquent des mesures protectionnistes", précise-t-il. Gilles Charpentier est l'un des leader du saumon fumé, avec le groupe Meralliance, qui emploie 550 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros. La Feef est dirigée au quotidien par Noëlle Bellone, déléguée générale.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message