Gilles Petit, le capitaine à la barre de Maisons du Monde

|

Dossier Chargé depuis deux ans par le fonds d’investissement propriétaire de Maisons du Monde de « structurer » l’entreprise de meubles et de décoration, Gilles Petit, son PDG, compte à son actif vingt ans dans la grande distribution alimentaire. A l'occasion des Trophées LSA de l'Innovation 2017, nous vous présentons la personnalité de l'année dans la catégorie distributeur non-alimentaire.

Gilles Petit, le capitaine à la barre de Maisons du Monde
Gilles Petit, le capitaine à la barre de Maisons du Monde

Depuis septembre 2015, Gilles Petit est nantais. Il passe, en effet, la plupart de son temps – quatre jours sur cinq – à Vertou, à quelques kilomètres de Nantes. Au rez-de-chaussée d’une belle demeure nichée dans la forêt, dans la salle de réunion qui lui sert de bureau. Bienvenue au siège de Maisons du Monde, appelé en interne le « château », situé dans une maison bourgeoise qui a appartenu aux Lefèvre-Utile, les fondateurs des biscuits LU.

Xavier Marie, créateur de l’enseigne de décoration, a eu un coup de foudre pour le lieu en 2003. Ici, les équipes de style – une quinzaine de personnes au total réparties dans les différents étages de la maison – imaginent les collections de demain. Goa, Jaïpur, les noms sur les portes rouge foncé rappellent la vocation première de l’enseigne, le meuble ethnique. Gilles Petit partage un point commun avec Xavier Marie, fondu d’Asie : le goût du large. Car, dès qu’il peut, le PDG de Maisons du Monde rejoint la Trinité-sur-Mer, dans le Morbihan, où il a une maison pour s’adonner à l’une de ses passions, la voile. « Je m’amuse autant sur un petit bateau que sur un gros », assure ce sexagénaire élégant et courtois. La métaphore vaut pour sa carrière professionnelle. Depuis que Bain Capital est allé le chercher à l’automne 2015 pour accompagner l’entrée en Bourse de Maisons du Monde et son développement futur, Gilles Petit se dit ravi : « La taille importe peu, le projet est passionnant. En quelques années, Maisons du Monde est passé du statut de grosse PME régionale à celui d’entreprise cotée en Bourse, internationale et ouverte. »

Très marqué par le terrain

Alors que la croissance des ventes devrait tourner autour de 15 % (+ 7 % à périmètre comparable) en 2017, le milliard d’euros de chiffre d’affaires n’est plus hors de portée pour une entreprise qui a réalisé 880 millions d’euros d’activité en 2016.

Des « gros bateaux », Gilles Petit en a connu tout au long de son parcours. Diplômé de l’École supérieure de commerce de Reims en 1980, ce Parisien d’origine revient à la capitale chez Arthur Andersen, alors dans ses années fastes. L’un de ses clients s’appelle… Promodès. « C’était une bonne école de formation, mais j’avais bien conscience que je ne voulais pas faire cela toute ma vie. J’aspirais à des fonctions de direction », confie-t-il.

La grande distribution le séduit et il entre chez Promodès en 1989, d’abord pour une mission sur la logistique, puis en magasin. Direction Wasquehal, dans le Nord, sur les terres d’Auchan. De ce passage sur le terrain, il garde un souvenir « formidable. Tous les dirigeants passaient par la case magasin. C’est très important pour des personnes qui ont une formation souvent perçue comme trop technocratique. Tout cela m’inspire pour former les gens ». Maisons du Monde est certes plus petit, mais Gilles Petit tient à mettre en place des parcours de carrière.

Chez Promodès, racheté par Carrefour en 1999, il restera vingt ans. En 1999 justement, Daniel Bernard, le patron de l’époque, le charge de s’occuper de la transformation des magasins Continent en Carrefour. Il connaît déjà bien l’entreprise pour être passé par la case « méthode et organisations » et marketing. Puis il part pour la Belgique, où Carrefour venait de reprendre GB, et enchaîne sur l’Espagne. Le défi porte alors sur les supermarchés. C’est lui qui convainc José-Luis Duran, à la tête de l’enseigne entre 2005 et 2008, de lancer Carrefour Market. Directeur exécutif France de Carrefour pendant un an, il réitère en transformant Shopi en Carrefour City. En 2010, il va sur le terrain des marques propres en lançant Carrefour Discount. Mais Lars Olofsson prend les commandes : il est temps de partir.

Gilles Petit change alors pour la restauration, avec Elior : « Une entreprise plus internationale et avec un profil plus financier. » Il mène l’entreprise jusqu’à l’introduction en Bourse, expérience qui lui sera utile chez Maisons de Monde. En 2015, en effet, le fonds d’investissement américain Bain Capital, qui a racheté deux ans auparavant l’enseigne de meubles et déco, le sollicite pour organiser l’introduction sur le marché d’une entreprise dont la rentabilité affole le secteur avec 13 % de marge brute. Et c’est un succès : en quelques semaines, Maisons du Monde lève plus de 300 millions d’euros. Une somme qui va lui servir à assurer son développement, surtout hors des frontières.

Félicitations à ses équipes

Barcelone ces jours-ci, l’Allemagne ou l’Italie demain, on pourrait croire que Gilles Petit passe son temps à l’étranger. Pas du tout ! « Vingt-cinq ouvertures par an dont les deux tiers à l’étranger ne me permettent pas d’être présent à toutes les ouvertures de magasins. J’envoie un e-mail de félicitations après chaque ouverture aux équipes concernées. Maisons du Monde est un modèle centralisé avec un concept unique et duplicable partout. » C’est tout l’équilibre qu’a su trouver Gilles Petit depuis son arrivée à la tête de la « PME régionale ». « Il structure le concept sans abîmer le jouet, pour le rendre moins dépendant d’un seul homme, son créateur, Xavier Marie. Il met en place des équipes, des process en amont et en aval et fait de l’enseigne un concept exportable à grande échelle », analyse Christophe Gazel, délégué général de l’Institut de prospective et d’études de l’ameublement. Tout un art.

En dates

  • 1956 Naissance à Paris
  • 1980 Sort de l’ESC Reims et commence chez Arthur Andersen
  • 1989 Entre chez Promodès, puis directeur de magasin dans le Nord
  • 1999-2000 DG des hypers Continent
  • 2000-2004 Directeur Carrefour Belgique
  • 2005-2008 Directeur Carrefour Espagne
  • 2008-2009 Directeur exécutif France, il lance Carrefour Market
  • 2010-2015 PDG d’Elior
  • Depuis septembre 2015 PDG de Maisons du monde

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2486-2487

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA