Gillette perd une manche face à Wilkinson

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La justice allemande déboute le fabricant américain de rasoirs Gillette qui demandait l'interdiction de la vente du rasoir Quattro de son concurrent le groupe Schick Wilkinson Sword.

Gillette accuse Wilkinson d'avoir copié dans son rasoir Quattro, le système à 3 lames du rasoir Mach 3, protégé par 50 brevets. La justice allemande estime que ces accusations sont infondées. En conséquence de quoi, Gillette est condamné à rembourser les frais de justice avancés par son rival.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA