Go for Good : les Galeries Lafayette s’engagent pour un commerce plus responsable

|

Le groupe Galeries Lafayette présente Go for Good, son mouvement pour promouvoir un commerce plus responsable. Quelque 500 marques, pour plus de 10000 références, participent à l'opération.

Avec son opération Go for Good, les Galeries Lafayette s'engagent pour un commerce responsable.
Avec son opération Go for Good, les Galeries Lafayette s'engagent pour un commerce responsable.

Un espace éphémère (et spectaculaire) de 300 m² au deuxième étage du magasin Galeries Lafayette de Paris-Haussmann. Mais, bien plus que cela, des relais disposés un peu partout en rayons, et un engagement qui veut s’installer sur la durée.

Le groupe Galeries Lafayette, en inaugurant en ce 5 septembre 2018 son mouvement Go for Good, a fait les choses en grand. Il a réussi à agréger autour de lui quelque 500 marques, parmi lesquelles de très prestigieuses comme Louis Vuitton ou Stella McCartney, pour participer à l’opération. En tout, ce sont ainsi plus de 10000 références qui bénéficient, en magasins, de ce label. Un label immanquable avec son habillage bordeaux, qu’on retrouve essentiellement en mode (300 marques environ) mais pas seulement : une centaine de marques alimentaires participent également, de même qu’une centaine d’autres dans les marchés de la cosmétique et de la beauté.

Respecter au moins l'un des 38 critères
Les critères pour arborer ce joli macaron ? « Répondre à au moins l’un des 38 critères sélectionnés, qui vont du choix des matières premières jusqu’aux questions sociales et environnementales », explique Frédérique Chemaly, directrice Ressources humaines et développement durable du groupe Galeries Lafayette. « L’un des », seulement ? On voit venir les critiques : on peut être estampillé Go for Good parce que l’on utilise du coton bio alors même que l’on se moque éperdument des enjeux éthiques et équitables ? C’est là les limites du label, en effet. Mais elles sont assumées. « Nous avons pleinement conscience que tous les produits Go for Good ne sont pas parfaits. C’est d’ailleurs pour cela que nous précisons à chaque fois, sur l’étiquette, quels sont les critères remplis afin d’être dans la transparence la plus complète », précise Frédérique Chemaly.

Une politique des petits pas assumée

Pour résumer, aux Galeries Lafayette, on se veut les adeptes d’une « politique des petits pas », pour reprendre à notre compte une expression récemment utilisée dans un tout autre contexte. Un choix qui se justifie pleinement. Imaginez un mouvement Go for Good avec des critères bien plus stricts. Il gagnerait en sélectivité ce qu’il perdait en visibilité… Là, avec ses 500 marques et ses 10000 références, il est immanquable en magasins, et c’est bien tout ce qui compte. C’est une manière de mettre en avant les marques ayant le mérite de faire des efforts. On peut ensuite disserter des heures pour savoir si ces derniers sont suffisants, mais au moins ont-ils le mérite d’exister. A charge pour le consommateur de faire sciemment ses choix, maintenant qu’il est informé : le produit Go for Good n’est peut-être pas parfait mais celui d’à côté, qui ne dispose pas du label, est peut-être encore pire… Saluons donc l’initiative.

Des ambitions à venir

Déployée dans l’ensemble du réseau français des magasins Galeries Lafayette, cette offre Go for Good est vouée à s’installer durablement. C’est en tout cas le but, comme le souligne Nicolas Houzé, directeur général du groupe : « Nous ne sommes qu’au début de l’aventure et nous voulons la faire évoluer encore et la pérenniser, avec notamment l’ambition de l’étendre l’année prochaine au BHV et à l’international. C’est pour nous une volonté de marquer notre engagement fort, et de longue date, en matière de développement durable. Nous voulons être un élément moteur pour promouvoir un commerce éthique et responsable. » 


 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations