Gondian épanouit le rayon semences

|

Dossier CATÉGORIE merchandising Avec ses volets articulés sur la partie murale des rayons, Gondian double le nombre de références de semences exposées. Et use de cette «troisième dimension» pour faire fleurir l’aide à la vente.

C’est un paradoxe qu’a voulu corriger Gondian, avec son concept merchandising RDO: le manque de vitalité des rayons semences ! « Faute de place, ils sont le plus souvent linéaires, réduits à des murs de graines, et ne proposent aucune aide à la vente », énumère Roger Skreiner, directeur commercial de Gondian Semences (9 millions d’euros de chiffre d’affaires). Basée à Crest, dans la Drôme, et adossée à la coopérative Vivadour, la société semencière obtient et produit depuis 1880 ses propres variétés, et fournit principalement les réseaux spécialisés (jardineries, Lisa et grandes surfaces de bricolage). Aussi bien en graines potagères et florales qu’en gazons et bulbes à fleurs. Sous trois marques et niveaux de gamme, Gondian (premium), Ipso Jardin enchanté et Cédor (premier prix).

Notre concept RDO permet de concilier l’optimisation du chiffre d’affaires au mètre linéaire avec les restrictions d’espace alloué au rayon semences. Grâce à notre système de volets articulés, qui offrent en même temps des supports de communication thématique.»

Roger Skreiner, directeur commercial de Gondian

Natures mouvantes

Mais comment épanouir un rayon contraint par le manque de place ? En investissant… la troisième dimension. Il suffisait d’y penser! Des volets verticalement articulés sur des axes portés par la partie murale du rayon permettent en effet de remplir les trois promesses «RDO» : rentabilité, dynamique et originalité. Grâce à ce système, il est possible d’implanter le double de références, sur un même développement linéaire. « Chacune des faces des volets porte quatre facings de large sur neuf de haut, soit 72 sachets en tout, détaille Roger Skreiner. Tandis que sur la partie murale fixe, nous avons optimisé la hauteur d’exposition à dix facings, au lieu de huit à neuf auparavant. Ainsi, à raison d’un volet disposé par élément de linéaire, nous arrivons à implanter 180 sachets au mètre, au lieu de 90 habituellement. »

 

Des ILV thématiques

Ces volets servent aussi la dynamique d’ILV (informations sur le lieu de vente) en permettant des variations thématiques. « Le savoir- faire jardinier s’étiolant avec les nouvelles générations, nous mettons ainsi en avant les “semis du moment” », signale le directeur commercial. Gondian joue aussi la fibre locale avec ses «Régionales» mettant à l’honneur le mesclun dans les Alpes-Maritimes, le melon en Charente ou l’aubergine ronde autour de Valence. Et suggère encore l’offre des « Étonnantes », semis panachant diverses variétés d’un même légume dans un seul sachet, telles que carottes, radis ou betteraves. Levées multicolores garanties, comme le fait déjà Gondian dans une trentaine de magasins réimplantés. C’est le cas de le dire !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres