Google lance son propre bouton achat

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

"Buy" c’est le nom du bouton achat de Google qui permettra directement d’acheter un produit sans passer par la case distributeur. C’est Jonathan Alferness, le vice-président de Google Shopping qui l’a annoncé, le 15 juillet 2015 dans un post sur le blog Inside AdWords de Google. 

Google développe un bouton qui permettra d'acheter des produits sans passer par les sites de distributeurs. (Photo d'illustration)
Google développe un bouton qui permettra d'acheter des produits sans passer par les sites de distributeurs. (Photo d'illustration)© thodonal

Google a des vues sur le e-commerce. Si le secteur est dominé par des géants comme Amazon, Google a décidé de se passer de ces distributeurs. Jonathan Alferness, le vice-président de Google Shopping l’a expliqué dans un post sur le blog AdWords de Google, alors qu’une conférence de presse donnée en parallèle à New-York a lancé le service Purchases on Google, le 15 juillet 2015. "Les taux de conversion des détaillants américains sont deux fois supérieur sur ordinateur que sur mobile, nous travaillons sur de nouvelles solutions pour aider les détaillants à améliorer leur engagement mobile et leurs ventes". Pour cela Google met en place le bouton "Buy", situé en haut des pages de recherches, il permettra d’accéder à une page produit Google, où le client pourra personnaliser sa commande en sélectionnant le mode de paiement et le mode de livraison. Uniquement disponible aux Etats-Unis, et sur mobile, dans un premier temps sur Chrome avec Android puis bientôt sur iOS, la fonctionnalité "n’est encore qu’au début de son expérimentation avec un nombre limité de détaillants".

Google dans la lignée de Facebook, Twitter, et Pinterest

C’est Google qui héberge les pages de produits, tandis que "les détaillants ont en main la communication avec le client et peuvent lui envoyer des publicités et des messages promotionnels". Si ce bouton achat permet à Google de mettre la main sur le e-commerce, en éliminant les distributeurs, l’entreprise entend aussi aider les clients à trouver plus facilement les commerces de proximité. Jonathan Alferness explique aussi que cette fonctionnalité est "une grande étape pour aider les détaillants à obtenir un meilleur taux de conversion et à gagner des clients". Google s'inscrit dans la lignée de Twitter, Facebook et Pinterest qui ont eux aussi lancé ce type de fonctionnalité d'achat cette année.  

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA