Google mise 550 millions de dollars sur l'e-marchand chinois JD.com

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A travers ce partenariat stratégique, JD.com veut vendre ses produits aux consommateurs européens et américains et proposer ses solutions e-commerce à des retailers occidentaux.

Google mise 550 millions de dollars sur l'e-marchand chinois JD.com.
Google mise 550 millions de dollars sur l'e-marchand chinois JD.com.

JD.com veut s'implanter en Europe et en Asie. Le plus important e-marchand de Chine en vente en propre avec 56% de part de marché, devant Alibaba, a signé un partenariat stratégique avec Google. Le géant du net investira 550 millions de dollars dans JD.com, pour prendre moins de 1% des parts de la société.

Les produits commercialisés par la société chinoise sur son site e-commerce seront vendus sur la plateforme Google Shopping. Le spécialiste de la vente en ligne a déjà créé le site Joybuy pour vendre des produits chinois aux consommateurs européens. Encore embryonnaire début 2018 (la traduction était alors réalisée par Google Traduction), la plateforme devrait être mise à niveau cette année pour offrir une bonne expérience d'achat aux internautes. Google Shopping est donc le deuxième canal de vente du groupe dans le monde occidental. Pour percer sur ce marché, le groupe a prévu de lourds investissements : il investira par exemple 1 milliard d'euros dans la logistique en France pour servir ses clients hexagonaux mais également pour aider les marques françaises à gérer leurs envois de produits vers la Chine.

JD.com et Google veulent aussi développer ensemble des solutions retail, combinant la force de frappe de Google dans l'analyse de données et celle de JD.com dans la logistique. Ce dernier couvre 99% de la population chinoise avec ses 500 entrepôts, dont 15 sont fortement automatisés. Il dispose même d'un entrepôt 100% automatisé, où ne travaille que quatre salariés par tranche horaire, entièrement au service des machines. JD.com veut vendre avec Google ce savoir-faire à des retailers tiers.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA