Google se réorganise dans l’entité Alphabet

|

Transparence, c’est le nouveau maître mot chez Google. Son co-fondateur, Larry Page, a annoncé le 10 août 2015, dans un post sur le blog de l’entreprise, la réorganisation de l’entreprise sous le nom d’Alphabet. 

Avec la restructuration en cours, Google ne se concentrera plus que sur les activités liés à Internet.
Avec la restructuration en cours, Google ne se concentrera plus que sur les activités liés à Internet. © Carlos Luna

"Notre compagnie fonctionne bien aujourd’hui, mais nous pensons que nous pouvons la rendre plus transparente et responsable, c’est pour cela que nous avons créé une nouvelle compagnie, nommée Alphabet." Larry Page s’est chargé d’annoncer le 10 août 2015 la restructuration de Google sous le nom d’Alphabet, dans un post sur le blog du moteur de recherche. Si la rumeur d’une restructuration circulait depuis quelque temps, Google n’a pas fait les choses à moitié. Le but de celle-ci est de conserver d’un côté les activités proches d’Internet sous Google, qui sera membre de la holding Alphabet, et de séparer Google des activités annexes et des projets de recherche. Google est donc "aminci" d’après Larry Page, et conserve les activités de recherches et publicités sur Internet, de cartographie, Android, et Youtube. Alphabet prend le contrôle de Nest, les thermomètres connectés de Google, de Calico, le laboratoire qui travaille sur la longévité humaine, de Fiber, un réseau de fibre optique, et du X-Lab, l’incubateur des nouveaux projets de Google.

Une opération pour rassurer les investisseurs

Si Alphabet possède 100% de Google, le but de l’opération est surtout de procurer plus de transparence à l’entreprise Google, qui semblait faire office de fourre-tout, afin de rassurer les investisseurs les plus frileux. La restructuration permettra de distinguer effectivement entre les différentes entreprises et les projets plus scientifiques. L’opération semble avoir séduit les investisseurs puisque le titre de Google a bondi de 5% hier soir en fin de séance. L’ensemble des titres Google seront remplacés par des titres Alphabet, ils seront "convertis en même nombre de parts, avec les mêmes droits" explique Larry Page.

L’organigramme de Google est lui aussi touché

Le co-fondateur de Google, Larry Page devient PDG de Alphabet, tandis que Sergey Brin, l’autre co-fondateur, devient président d’Alphabet. Eric Schmidt, le président du conseil d’administration de Google prend le poste de président exécutif d’Alphabet. La tête de Google est chamboulée, c’est Sundar Pichai, 43 ans qui incarnera l’entreprise, au poste de directeur général. Ruth Porat la directrice financière de Google, cumulera son poste avec celui de directrice financière d’Alphabet. Cette opération permet surtout aux fondateurs de Google, de s’éloigner du moteur de recherche qu’ils ont créé pour se consacrer à des projets qui les intéressent plus. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message