Google veut concurrencer Apple Pay (et les autres) sur le marché du paiement mobile

|

Le géant américain Google revient sur le marché du paiement mobile avec l’acquisition de brevets et technologies Softcard, utilisés par de nombreux opérateurs de téléphonie aux États-Unis. Une réponse au déploiement de l’Apple Pay, lancé par son concurrent direct à l'automne 2014.

Google Wallet s'associe à Softcard pour améliorer les services de l'appli mobile.
Google Wallet s'associe à Softcard pour améliorer les services de l'appli mobile.© Google

Google n’a pas dit son dernier mot sur le marché du paiement mobile. L’entreprise américaine basée en Californie vient d’annoncer l’achat, le 24 février 2015, des brevets Softcard, utilisés par les grands opérateurs de téléphonie aux Etats-Unis comme Verizon, AT&T ou T-Mobile USA. Google Wallet, sa première application dédiée au paiement mobile, va ainsi être améliorée par la technologie Softcard, et sera par ailleurs installée par défaut sur les smartphones sous Android, selon l'accord signé avec les mêmes opérateurs.

PayPal toujours leader 

Une belle opportunité pour concurrencer Apple Pay, qui multiplie les partenariats (Visa, McDonald’s ou encore American Express) et PayPal, toujours leader sur le secteur. Cette annonce suit par ailleurs de près un autre rachat : celui de LoopPay par Samsung, en février 2015, une application compatible avec 90% des lecteurs de cartes bancaires utilisées dans les commerces aux États-Unis.

Lancée en septembre 2011 outre-Atlantique, l’application Google Wallet n’a jamais véritablement décollé sur ce secteur très concurrentiel. Elle remplaçait elle-même une autre appli mobile, Google Checkout, créée en 2006.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message